STATU QUO À HONG KONG

CNEWS - Cote d'Azur - - MONDE -

Il fau­dra plus que des mots pour mettre fin à la contes­ta­tion. Le dia­logue entre 150 Hong­kon­gais et la chef de l’exé­cu­tif, Car­rie Lam, la se­maine der­nière, n’a en ef­fet pas em­pê­ché les ma­ni­fes­tants de re­des­cendre dans la rue sa­me­di et hier. La vo­lon­té de pour­suivre le mou­ve­ment était d’au­tant plus grande que le mou­ve­ment des pa­ra­pluies fê­tait ses cinq ans ce week-end. Un vrai sym­bole que de cé­lé­brer cet an­ni­ver­saire en fai­sant face aux forces de l’ordre, alors que le ré­gime com­mu­niste chi­nois doit, lui, fê­ter ses soixante-dix ans de­main. La ten­sion était d’ailleurs à nou­veau très forte dans le ter­ri­toire. Des tirs de gaz la­cry­mo­gène ont été re­cen­sés, quand cer­tains ma­ni­fes­tants ont ré­pon­du par des cock­tails mo­lo­tov. La vio­lence de la contes­ta­tion montre que le statu quo im­po­sé par l’exé­cu­tif pro-chi­nois ne semble pas fonc­tion­ner. Si Car­rie Lam a dé­cla­ré qu’elle as­su­mait la «plus grande res­pon­sa­bi­li­té» de la crise, elle n’a pas an­non­cé de me­sures sup­plé­men­taires pour ré­pondre aux re­ven­di­ca­tions qui lui ont été ré­pé­tées. Les ma­ni­fes­tants de­mandent tou­jours la dé­mis­sion de la chef du gou­ver­ne­ment, ain­si que des me­sures dé­mo­cra­tiques, comme l’or­ga­ni­sa­tion de vé­ri­tables élec­tions libres. ■

Les op­po­sants ne fai­blissent pas.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.