UNE LOURDE SANC­TION POUR AN­GEL DI MA­RIA ?

CNEWS - Lyon - - SPORTS -

B2-Texte en­trée Le Clas­sique entre le PSG et l’OM re­vient de­vant la com­mis­sion de dis­ci­pline de la LFP. Après les sus­pen­sions in­fli­gées la se­maine der­nière, l’ins­tance doit se pen­cher, au­jourd’hui, sur le cas d’An­gel Di Ma­ria, soup­çon­né d’avoir craché en di­rec­tion d’Al­va­ro Gon­za­lez. Le geste de l’Ar­gen­tin, en fin de pre­mière pé­riode, avait échap­pé à l’ar­bitre. Mais il a été cap­té pour les ca­mé­ras et les images montrent l’ex-Ma­dri­lène tour­ner sa tête vers le dé­fen­seur mar­seillais avant de cra­cher. Ces der­nières de­vraient être uti­li­sées par les membres de la com­mis­sion, qui ont dé­ci­dé de le convo­quer. «La dé­ci­sion se­ra ren­due après avoir en­ten­du le joueur et le club», a in­di­qué la LFP. Et le Pa­ri­sien en­court une lourde peine. Le rè­gle­ment dis­ci­pli­naire de la Fé­dé­ra­tion (FFF), qui sert de ré­fé­rence, pré­voit jus­qu’à six matchs de sus­pen­sion pour un tel com­por­te­ment. S’il éco­pait de cette sanc­tion, Di Ma­ria ne pour­rait faire son re­tour sur les ter­rains de L1 qu’à la fin no­vembre. Une fois cette af­faire ré­glée, la com­mis­sion n’en au­ra pas fi­ni avec cette ren­contre. Elle de­vra ju­ger, dans une ou deux se­maines, les éven­tuelles in­sultes ra­cistes d’Al­va­ro Gon­za­lez en­vers Ney­mar et les sup­po­sés pro­pos ho­mo­phobes du Bré­si­lien contre l’Es­pa­gnol, tout comme les pré­ten­dues in­sultes ra­ciste te­nues en­vers Hi­ro­ki Sa­kai. ■

Le joueur du PSG en­court jus­qu’à six matchs de sus­pen­sion pour son geste.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.