Avec 19 joueurs de champ, le coach doit re­trou­ver son rang en Ligue 1

Il y a deux se­maines, Rudi Gar­cia ne sa­vait tou­jours pas sur quel pied dan­ser avec son ef­fec­tif. Tout est plus clair main­te­nant avec 19 joueurs de champ.

CNEWS - Lyon - - NEWS -

On ne sait pas si Rudi Gar­cia rê­vait de ce jour-là. Tou­jours est-il que l’en­traî­neur lyon­nais at­ten­dait im­pa­tiem­ment que soit sif­flée la fin de ce mer­ca­to unique long de quatre mois. « Veiller à la concen­tra­tion a été la pré­oc­cu­pa­tion ma­jeure », pré­ci­sait un coach qui a dé­sor­mais toutes les don­nées pour com­po­ser un onze de dé­part, voire deux. Même si for­cé­ment, le mer­ca­to d’hi­ver, dans trois mois, se­ra vite là. Per­sonne ne sait s’il y a un mer­ca­to idéal. Et l’OL consta­te­ra à l’usage s’il a été ins­pi­ré. Ou si au contraire, des élé­ments lui avaient échap­pé, comme, la dé­cep­tion consti­tuée par Joa­chim An­der­sen, ou l’état d’es­prit pour le moins sur­pre­nant pré­sen­té par Jeff Reine-Adé­laïde. « On a fait ce que nous avions iden­ti­fié », lâche néan­moins JeanMi­chel Au­las.

Bien sûr, la Co­vid-19 est pas­sée par là, tou­chant Lopes, Ca­que­ret et sans doute Pol­lers­beck pen­dant la trêve in­ter­na­tio­nale. Mais l’ef­fec­tif offre de quoi trou­ver des so­lu­tions.

Le sec­teur du mi­lieu pour­rait faire sa­li­ver plu­sieurs clubs. Ils sont six (Ca­que­ret, Gui­marães, Aouar, Lu­cas, Thia­go Mendes, Pa­que­ta) et sept avec Cher­ki si l’on consi­dère que Rayan a des dis­po­si­tions aus­si pour me­ner le jeu.

L’ému­la­tion va jouer à plein, sa­chant que tous les sec­teurs sont four­nis. L’OL dis­pose de 19 joueurs de champ et 4 por­tiers (avec Kayne Bon­ne­vie et Mal­com Bar­co­la) d’un ni­veau plus que res­pec­table. Il y a en ef­fet qua­si­ment 18 joueurs in­ter­na­tio­naux, es­poirs ou équipe A (France, Bel­gique, Ita­lie, Bré­sil, Ca­me­roun, Côte d’Ivoire, Pays-Bas, Al­gé­rie, Zim­babwe). On ajou­te­ra An­tho­ny Lopes (in­ter­na­tio­nal por­tu­gais), sa dou­blure Ju­lian Pol­lers­beck (ex-in­ter­na­tio­nal es­poir al­le­mand) et Mal­com Bar­co­la (To­go). Mem­phis : « Je suis cen­tré sur l’OL » Avec les élé­ments dont il dis­pose, Rudi Gar­cia a de quoi uti­li­ser plu­sieurs sys­tèmes. Un homme peut pré­tendre jouer dans deux onze dif­fé­rents : Mat­tia De Sci­glio. L’Ita­lien peut évo­luer aus­si bien à droite qu’à gauche.

En­fin de­vant, le pe­tit ta­lon d’Achille est peut-être lié au manque de vrais joueurs de cou­loir, mais la ten­dance est aus­si au faux pied. Il manque peut-être Fa­cun­do

Pel­lis­tri, un ange passe… Mais Mous­sa Dem­bé­lé, 44 buts en deux sai­sons avec l’OL doit re­par­tir de l’avant après un dé­but de sai­son com­pli­qué.

Hous­sem Aouar et Mem­phis sont là. « J’étais très près du Bar­ça, mais des règles fi­nan­cières ont em­pê­ché le trans­fert. Je suis cen­tré sur Lyon, je veux jouer un rôle avec l’OL. Si je fais du mieux pos­sible et que l’in­té­rêt de Bar­ce­lone conti­nue, on ver­ra. Main­te­nant j’ai juste à ac­ti­ver l’in­ter­rup­teur », a dit Mem­phis à la té­lé­vi­sion néer­lan­daise « NOS ». Alors cet OL a une cer­taine al­lure.

Il y a des pos­si­bi­li­tés pour re­ve­nir à un rang plus ac­cep­table. La sai­son de l’Olym­pique Lyon­nais peut alors com­men­cer, dès di­manche pro­chain à Stras­bourg…

DEUX ONZE POS­SIBLES (sur une base de 4-3-3) Lopes – Dubois, Mar­ce­lo, De­nayer, De Sci­glio – Ca­que­ret, Gui­marães, Aouar – To­ko Ekam­bi, Dem­bé­lé, Mem­phis. Pol­lers­beck – De Sci­glio, Ben­lam­ri, Dio­mande, Bard – Lu­cas, Thia­go Mendes, Pa­que­ta – Cher­ki, Ka­de­were, Cor­net

Avec les élé­ments dont il dis­pose, Rudi Gar­cia peut uti­li­ser plu­sieurs sys­tèmes, à lui de re­don­ner à l’OL un rang plus ac­cep­table

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.