UN CHÔ­MAGE TOU­JOURS ÉLEVÉ

CNEWS - Provence - - FRANCE -

Du mieux en trompe-l’oeil. Le nombre de chô­meurs a di­mi­nué de 3,3 % en mai, soit 150 000 ins­crits en ca­té­go­rie A en moins, une baisse due au re­tour de de­man­deurs d’em­ploi vers l’ac­ti­vi­té ré­duite (ca­té­go­ries B et C) avec le dé­con­fi­ne­ment, se­lon les chiffres de Pôle Em­ploi pu­bliés hier. Ce nombre reste ce­pen­dant au ni­veau très élevé de 4,426 mil­lions, après les hausses ex­cep­tion­nelles de 22,6 % en avril et 7,1 % en mars. Au to­tal, l’ef­fec­tif des ca­té­go­ries A, B et C a conti­nué d’aug­men­ter, de 1 %, à 6,125 mil­lions, son plus haut ni­veau his­to­rique. La baisse en ca­té­go­rie A concerne toutes les tranches d’âge : les moins de 25 ans (-1,1 %), les 25-49 ans (-3,6 %) et les 50 ans ou plus (-3,6 %). Plus forte chez les hommes (-3,9 %) que chez les femmes (-2,6 %), elle a été plus mar­quée dans les ré­gions alors en zone verte que dans celles en zone rouge. Consé­quence de la re­prise d’ac­ti­vi­té, cette di­mi­nu­tion est «no­tam­ment por­tée par ceux qui re­cherchent un mé­tier dans les sec­teurs de la construc­tion et du BTP, des ser­vices à la per­sonne, ain­si que du trans­port et de la lo­gis­tique», sou­ligne la Dares, le ser­vice de sta­tis­tiques du mi­nis­tère du Tra­vail. Elle s’ex­plique prin­ci­pa­le­ment par leur pas­sage vers l’ac­ti­vi­té ré­duite (ca­té­go­ries B et C) qui a aug­men­té de 14,2 %, à l’in­verse du mois d’avril où le trans­fert s’était opé­ré dans l’autre sens. «Les per­sonnes en in­té­rim ou contrat court, qui avaient été as­sez ra­pi­de­ment dé­mo­bi­li­sées les mois pré­cé­dents, semblent avoir été re­mo­bi­li­sées tout aus­si ra­pi­de­ment», constate-t-on à la Dares.

Le re­dé­mar­rage des contrats courts et de l’in­té­rim a sui­vi le dé­con­fi­ne­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.