SAINT SERGE ET NOTRE-DAME DU ROSAIRE

CNEWS - Provence - - DÉTENTE - Par De­fen­dente Gé­no­li­ni

De tout l’Orient, des foules se pressent à Ro­sa­fa-Ser­gio­po­lis. Y com­pris le roi perse Khos­rau qui re­mer­cie saint Serge de sa pro­tec­tion. Ce­la ne l’em­pêche pas, dix ans après, d’en­va­hir la ville et de ré­cu­pé­rer les pré­sents of­ferts par lui à la ba­si­lique Saint-Serge ! Serge et Bac­chus sont deux of­fi­ciers de l’ar­mée by­zan­tine. Ja­loux de l’ami­tié que leur té­moigne l’em­pe­reur, des col­lègues les dé­noncent comme chré­tiens. L’em­pe­reur ne par­vient pas à les faire flé­chir. Bac­chus se­ra bat­tu à mort. Il ap­pa­raît la nuit sui­vante à Serge et le ré­con­forte. Un sort cruel l’at­tend. On lui fa­brique des chaus­sures avec des clous vers l’in­té­rieur et il doit cou­rir avec. Des anges gué­rissent ses plaies. Ce qui n’im­pres­sionne pas les au­to­ri­tés. Le plus simple est de le dé­ca­pi­ter. Le culte de saint Serge éclip­se­ra ce­lui de Bac­chus. L’his­toire de l’Eglise conserve une ho­mé­lie de Sé­vère d’An­tioche en leur hon­neur. Leur mar­tyre avait eu lieu deux siècles plus tôt.

Pen­sée spi­ri­tuelle pour Notre-Dame du Rosaire :

«Par le Rosaire nous nous unis­sons à l’in­ces­sante prière de Ma­rie pour le monde.» (Fran­çois Cas­sin­ge­na)

Courte prière pour Notre-Dame du Rosaire :

«En­seigne-moi, Ma­rie, dans ma vie agi­tée à re­trou­ver le si­lence d’un coeur qui écoute.» (Eli­sa­beth Mar­shall)

Ephé­mé­ride du 7 oc­tobre :

En 1571, la vic­toire de Lé­pante contre les troupes de Sé­lim II met un ar­rêt to­tal à l’ex­pan­sion des Ot­to­mans en Mé­di­ter­ra­née. Leur dé­faite est fou­droyante, mais les pertes énormes. Cette vic­toire est at­tri­buée à l’in­ter­ces­sion de la Vierge Ma­rie, le pape ayant or­don­né des prières pu­bliques pour cette ba­taille. La fête de Notre-Dame du Rosaire fut ins­ti­tuée en ce jour en ac­tion de grâce et ce fut l’émer­gence d’une cer­taine «conscience eu­ro­péenne». ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.