Ten­dance Mar­cel Cer­dan

Connaissance de la Chasse - - Photos Choc -

C’est un 22 avril, dans l’Oise, entre Sen­lis et La Cha­pelle-en-Ser­val, que les pho­to­graphes des Zooms du Fla­nache (Ch­ris­tine Po­lard et Georges Ro­bert) peuvent, en fin de jour­née, sai­sir cette scène mon­trant un cerf boxant co­pieu­se­ment l’un de ses congé­nères. Cette ava­lanche de coups se­ra ré­pé­tée à plu­sieurs re­prises. L’ac­tion a de quoi sur­prendre les ob­ser­va­teurs néo­phytes, pour les­quels le moyen de dé­fense des cerfs est leurs bois. Or, s’il est vrai que ces ra­mures sont des armes re­dou­tables, elles ne sont pas les seules. Preuve en est faite ici avec cette ra­fale de coups de pattes an­té­rieures por­tée vio­lem­ment et, de toute évi­dence, pas vrai­ment ap­pré­ciée par la vic­time si l’on en croit son pro­fil bas et ses yeux clos. Il est donc peu pro­bable qu’il s’agisse là d’une in­no­cente sé­quence de jeu. Les grands cer­vi­dés ne sont pas des tendres. Les spé­cia­listes se plaisent à le re­con­naître. D’ailleurs, les boxeurs se ren­contrent aus­si bien chez les cerfs que chez les biches. Ces der­nières, sur­tout lors­qu’elles sont sui­tées d’un faon, n’hé­sitent pas, en cas de dan­ger pres­sant, à at­ta­quer un san­glier ou un re­nard croi­sant trop près de leur jeune. Ces rixes tournent le plus sou­vent à l’avan­tage des biches. Les cerfs, à l’ins­tar de ceux du cli­ché pré­sen­té ici, jouent aus­si beau­coup des an­té­rieurs pour ré­gler leurs comptes. Ce­ci est d’au­tant plus vrai lors­qu’ils sont dé­coif­fés ou en pé­riode de re­faits. Face-à-face, dres­sés sur leurs pos­té­rieurs, ils ne sont pas sans rap­pe­ler les at­ti­tudes des kan­gou­rous en plein com­bat. Sur In­ter­net, une vi­déo im­pres­sion­nante montre un chas­seur à l’arc lit­té­ra­le­ment roué de coups par un cerf de Vir­gi­nie sur­vol­té. Elaphe n’a donc pas l’apa­nage du noble art.

Les Zooms du Fla­nache, avec Phi­lippe Aille­ry

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.