Chas­sez chez l’agri­cul­teur

ET TI­REZ L’ÉTOUR­NEAU

Connaissance de la Chasse - - On En Parle - par Thi­baut Ma­cé (texte et pho­tos)

Con­ci­lier les in­té­rêts de l’agri­cul­teur et la pas­sion du chas­seur, no­tam­ment les jeunes et les ur­bains, voi­là le défi re­le­vé par la Fdc de la Manche, qui en­tend ain­si mettre la pres­sion sur l’étour­neau, vé­ri­table fléau pour le monde agri­cole du dé­par­te­ment. Pierre an­gu­laire de ce dis­po­si­tif, le site agri-chasse-etour­neaux50.fr. Un nou­veau vi­sage de la chasse.

Si­tuée au centre de la pres­qu’île du Co­ten­tin, la tour­bière de Baupte est le théâtre d’un étrange ma­nège hi­ver­nal. Chaque ma­tin, des cen­taines de mil­liers d’étour­neaux san­son­nets ( Stur­nus vul­ga­ris) quittent ce dor­toir, une sau­le­raie de quelques hec­tares, pour fondre sur les fermes alen­tour. Ces oi­seaux, tra­di­tion­nel­le­ment in­sec­ti­vores, pé­nètrent en nombre dans les sta­bu­la­tions. Là, confor­ta­ble­ment abri­tée sous ces grands han­gars, la nuée d’oi­seaux cha­parde à loi­sir la nour­ri­ture des­ti­née aux vaches lai­tières confi­nées à l’in­té­rieur. Si ce phé­no­mène est an­cien pour les agri­cul­teurs man­chois, les pro­por­tions qu’il prend de­puis quelques an­nées se ré­vèlent dé­sor­mais in­sou­te­nables. L’in­tru­sion de ces oi­seaux est tel­le­ment mas­sive, qu’elle oc­ca­sionne pour l’éleveur une perte an- nuelle dé­pas­sant 10 000 eu­ros. Une somme qui, aux yeux de ceux dé­jà confron­tés à un sec­teur en crise sé­vère, semble dé­me­su­rée. Outre la consom­ma­tion d’ali­ments, les oi­seaux dé­fèquent dans les man­geoires. En fin de compte, la quan­ti­té comme la qua­li­té du lait s’en trouvent af­fec­tées dans le pre­mier dé­par­te­ment pro­duc­teur de France. Au to­tal, près de 150 ex­ploi­ta­tions agri­coles, dans un rayon d’une ving­taine de ki­lo­mètres au­tour de cette sau­le­raie, sont concer­nées. Un chiffre qui eut vite fait de re­mon­ter aux oreilles de la Fdsea du dé­par­te­ment. Con­trai­re­ment aux dé­gâts liés aux grands gi­biers, ceux com­mis par les étour­neaux ne sont pas in­dem­ni­sés. Dès lors, plu­sieurs ré­flexions furent me­nées pour ten­ter de sup­pri­mer la nui­sance à sa source. La tour­bière de Baupte, qui abrite ce gi­gan­tesque

Cette or­ga­ni­sa­tion offre gra­cieu­se­ment aux chas­seurs un ac­cès aux ter­ri­toires ain­si que les mu­ni­tions uti­li­sées.

MANCHE

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.