4 ré­ti­cules rouges ou verts au choix

Connaissance de la Chasse - - Nouveauté Optique -

Bon mar­ché, les op­tiques an­glaises Sight Mark sont fa­bri­quées en Chine se­lon un ca­hier des charges pré­cis. Nous avons re­te­nu une lu­nette d’af­fût, la Core HX 3-12x56, et un point rouge fe­nêtre, l’Ul­tra Shot Plus pour faire connais­sance. Le point rouge est de mon point de vue le pro­duit le plus réus­si et le plus at­trac­tif pour les chas­seurs de bat­tue de grand gi­bier que nous sommes. Il rap­pel­le­ra aux lec­teurs de plus de 40 à 45 ans, au moins dans ses formes, l’Ho­lo­sight de Bu­sh­nell. Un point rouge ins­pi­ré de la vi­sée tête haute et ho­lo­gra­phique des avions de chasse ap­pa­ru dans les an­nées 1990 et qui connut un énorme succès en France. Notre Ul­tra Shot Plus res­semble un peu à la der­nière gé­né­ra­tion d’Ho­lo­sight, la troi­sième. On re­trouve une fe­nêtre ca­ré­née et un pla­teau avant, fa­çon ca­pot de voi­ture, qui se ter­mine par une pro­tu­bé­rance en forme de pare-chocs, ce qu’elle est ef­fec­ti­ve­ment puisque c’est là qu’est abri­tée la led qui va être pro­je­tée sur la vitre de la fe­nêtre pour for­mer le ré­ti­cule. Ce point rouge pos­sède deux par­ti­cu­la­ri­tés. Tout d’abord, à l’aide d’une simple mo­lette on ac­cède à quatre ré­ti­cules dif­fé­rents : un point clas­sique, un point et un cercle, une croix et un mixte des trois autres avec un point cercle ren­for­cé d’une amorce de croix en pé­ri­phé­rie. Autre spé­ci­fi­ci­té, l’illu­mi­na­tion est rouge ou verte au choix. En­fin sans être propre à ce col­li­ma­teur, sa­chez que l’Ul­tra Shot Plus pos­sède un dis­po­si­tif de mon­tage in­té­gré. Sous la ca­rène de l’op­tique, une large mâ­choire, com­man­dée par un bras lo­gé sur le cô­té gauche de l’ap­pa­reil, per­met de le fixer à un rail Wea­ver ou Pi­ca­tin­ny. Pra­tique et éco­no­mique. Par contre ce dis­po­si­tif, comme le ca­ré­nage, ont un in­con­vé­nient, ils sont lourds et notre op­tique pèse 268 g en ordre de marche pour 110 mm de long, 45 de large et 60 de haut. Le fonc­tion­ne­ment du point rouge est simple : pour l’al­lu­mer, on presse une se­conde le bou­ton le plus à gauche sous la fe­nêtre. Pour chan­ger de cou­leur, on re­presse ce même bou­ton, cô­té gauche. Un clic sur le cô­té droit vous donne ac­cès à l’un des cinq pa­liers d’illu­mi­na­tion qui sont pas­sés en re­vue. Pour chan­ger de ré­ti­cule, on tourne la mo­lette pla­cée face à soi sous le pare-chocs de la led. Les quatre ré­ti­cules sont des­si­nés sur la mo­lette, en pla­çant ce­lui re­te­nu face à soi, on opère une sé­lec­tion ra­pide. En­fin, pour éteindre on presse le bou­ton onoff une se­conde. Vous l’aurez com­pris, ce point rouge fa­cile à ins­tal­ler, fa­cile à uti­li­ser joue la carte de la sim­pli­ci­té. Son prix de 219 eu­ros est très bien pla­cé. Et comme la qua­li­té de ce point rouge est glo­ba­le­ment bonne, il est dif­fi­cile de lui faire beau­coup de re­proches. La

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.