63000 eu­ros

Connaissance de la Chasse - - Éditorial -

Nous en avons fait ré­gu­liè­re­ment écho dans nos co­lonnes, la cam­pagne 2017-2018 de chasse à courre a, mal­heu­reu­se­ment, été très ré­gu­liè­re­ment per­tur­bée par des ac­ti­vistes an­ti-chasse dont les plus vi­ru­lents sont ras­sem­blés sous la ban­nière du col­lec­tif « Abo­lis­sons la vè­ne­rie au­jourd’hui », ou Ava. C’est ain­si qu’un cer­tain nombre de dé­cou­plés ont fait l’ob­jet d’agressions en tout genre me­nant à l’in­ter­rup­tion ou à l’an­nu­la­tion des sor­ties. Ce­ci est par­ti­cu­liè­re­ment vrai en fo­rêt de Com­piègne (Oise) où di­verses plaintes ont été dé­po­sées et plu­sieurs tru­blions iden­ti­fiés. Dans un se­cond temps, deux équi­pages es­ti­mant ne pas avoir pu jouir plei­ne­ment de leurs ter­ri­toires loués à l’Onf ont de­man­dé à l’ins­ti­tu­tion un dé­dom­ma­ge­ment de 35000 €. Fai­sant suite à ces re­quêtes, l’Of­fice a, à son tour, por­té plainte contre Ava. C’est ain­si que le 27 juillet der­nier, trois membres du triste col­lec­tif ont re­çu une as­si­gna­tion de­vant le tri­bu­nal d’ins­tance de Com­piègne. L’Onf de­mande à la jus­tice de condam­ner le trio à la somme de 63000 € car il es­time que ces gens causent une en­trave au droit de chas­ser. Bra­vo à l’Onf.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.