Va­leur sûre : au Sé­né­gal bien sûr

Ter­ri­toire : les zones de chasse de la New Kan­to­ra sont si­tuées dans le Sé­né­gal Orien­tal, au sud-ouest de Tam­ba­coun­da. Sé­jour ef­fec­tué du 16 au 23 fé­vrier 2018.

Connaissance de la Chasse - - Éditorial -

Face au parc du Ni­ko­lo Ko­ba, le camp sé­né­ga­lais de la New Kan­to­ra s’est, au fil du temps, taillé une belle ré­pu­ta­tion en ma­tière de pe­tite chasse.

Zone de chasse : Sa­vane ar­bus­tive et ou­verte, fo­rêts, mares par­fois gi­gan­tesques, rive du fleuve Gam­bie, zones de cultures vil­la­geoises ain­si que bas-fonds com­posent les bio­topes de la New Kan­to­ra. L’en­semble couvre une su­per­fi­cie de 55 000 ha (26000 ha + 29000 ha) en­tre­cou­pée d’une fo­rêt clas­sée.

Gi­biers & chasse : Du fran­co­lin au pha­co­chère en pas­sant par la pin­tade, le lièvre, la poule de roche, les tour­te­relles, les pi­geons, les ca­nards et le gan­ga, le bes­tiaire des es­pèces chas­sables est riche. Cette grande di­ver­si­té de gi­biers per­met de mul­ti­plier à loi­sir les ac­ti­vi­tés cy­né­gé­tiques. Des amateurs de bille­baudes ma­ti­nales aux in­con­di­tion­nels des af­fûts de fin de jour­née, en pas­sant par les amou­reux de l’ap­proche, il y en a pour tous les goûts.

Guide & pis­teurs : L’or­ga­ni­sa­tion de la chasse est confiée à Fa­fa, l’ex­pé­ri­men­té chef pis­teur. L’homme connaît les ter­ri­toires comme per­sonne et ne se trompe que ra­re­ment lors­qu’il dé­cide de chas­ser un sec­teur. Il est à no­ter l’ex­trême dé­voue­ment et le cou­rage de l’en­semble de l’équipe des pis­teurs. Leur plai­sir est de mon­trer du gi­bier.

Sé­jour type :

Les sé­jours s’ar­ti­culent au­tour de 6 jours de chasse, mais cette base est mo­du­lable à loi­sir et il est pos­sible de pro­lon­ger au­tant de temps que sou­hai­té. Deux op­tions existent pour re­joindre le camp de­puis Da­kar. La pre­mière consiste à faire la route. Il faut alors comp­ter un maxi­mum de 6 heures à bord d’ex­cel­lents vé­hi­cules pour faire le tra­jet au sor­tir de l’aé­ro­port. L’autre so­lu­tion consiste à pas­ser une nuit à Da­kar et à prendre un vol le len­de­main pour Tam­ba­coun­da avant d’ef­fec­tuer les der­niers ki­lo­mètres par la route. Moins de 3 heures sont alors pas­sées dans les trans­ports.

Vé­hi­cules & lo­gis­tique : L’or­ga­ni­sa­tion dis­pose de 4 pick-ups double ca­bine qua­si­ment neufs pour as­su­rer à la fois les trans­ferts entre Da­kar ou Tam­ba­coun­da et le camp ain­si que les dé­pla­ce­ments à la chasse. Luxe rare, tous ces vé­hi­cules sont cli­ma­ti­sés. Hé­ber­ge­ment & pres­ta­tions hô­te­lières : « Camp » n’est peut-être pas le mot qui convient pour dé­si­gner le com­plexe hô­te­lier qui com­pose la New Kan­to­ra. Une ving­taine de cases très spa­cieuses, ven­ti­lées, cli­ma­ti­sée et dis­po­sant de sa­ni­taires in­di­vi­duels avec eau chaude, est im­plan­tée dans un parc jo­li­ment ar­bo­ré et bien en­tre­te­nu. Une pis­cine « king size » en­ca­drée par une ter­rasse of­frant une vue sur le fleuve ga­ran­tit des mo­ments de dé­tente ra­fraî­chis­sants. En­fin, une paillote im­mense abrite cui­sine, bar, salle de res­tau­rant et sa­lons. L’élec­tri­ci­té est pro­duite de puis­sants groupes élec­tro­gènes. À no­ter l’ac­cès, avec par­ci­mo­nie, à une connexion Wi­fi. La cui­sine ser­vie est ex­cel­lente. Elle al­terne gi­bier, viande lo­cale, pois­sons ain­si que lé­gumes, fruits, pâ­tis­se­ries. Un ser­vice de blan­chis­se­rie est as­su­ré quotidiennement. Tou­risme : Marche en brousse, rencontre avec les po­pu­la­tions vil­la­geoises, pêche dans le fleuve Gam­bie, pis­cine, far­niente, vi­sion dans le parc na­tio­nal du Ni­ko­lo-Ko­ba, vi­site d’écoles et sor­ties sur des mar­chés sont les ac­ti­vi­tés ex­tracy­né­gé­tiques pos­sibles pour les ac­com­pa­gnants.

Points par­ti­cu­liers : La sai­son de chasse s’étend du dé­but jan­vier à la mi-avril. La cha­leur monte à comp­ter de la mi-fé­vrier. Toutes les dé­marches ad­mi­nis­tra­tives d’en­trée et de sor­tie des per­sonnes sont dé­sor­mais d’une grande sim­pli­ci­té à Da­kar. Il faut en re­vanche faire preuve de pa­tience en ce qui concerne l’en­re­gis­tre­ment des armes au re­tour vers la France, un par­cours long et fas­ti­dieux qui pour­rait être sim­pli­fié. Il est à no­ter la pos­si­bi­li­té de louer quelques fu­sils sur place.

Ce nu­mé­ro com­porte un pos­ter 8 pages bro­ché en cen­tral, des­ti­né à l’en­semble du ti­rage.

Base des pré­lè­ve­ments de ca­nards afri­cains, les den­dro­cygnes veufs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.