Mor­bi­han : 30 % d’hi­ver­nants en moins

Connaissance de la Chasse - - Actus & Nouveautés -

Se­lon une dé­cla­ra­tion com­mune de struc­tures ges­tion­naires d’es­paces na­tu­rels dans le golfe du Mor­bi­han, dont l’Oncfs, le site a per­du plus de 30 % de ses oi­seaux d’eau hi­ver­nants de­puis le dé­but des an­nées 1990. La cause prin­ci­pale de ce dé­clin est liée à la forte et per­ma­nente dé­té­rio­ra­tion des condi­tions d’ac­cueil. De ma­nière gé­né­rale, les ber­naches cra­vants et les ca­nards se trouvent dans une si­tua­tion très dé­fa­vo­rable. Ain­si, les premières af­fichent une baisse d’ef­fec­tifs de 50 % de­puis 1991. Par­mi les se­conds, l’es­pèce sif­fleur en­re­gistre une chute de 65 % du­rant la même pé­riode. Les deux va­rié­tés ont la par­ti­cu­la­ri­té de se nour­rir sur les her­biers de zos­tères naines, une plante aqua­tique ma­rine dont le sta­tut de conser­va­tion est mal connu dans le golfe, mais qui semble en dé­clin. Les spé­cia­listes ont no­té que les sec­teurs bé­né­fi­ciant des sta­tuts de pro­tec­tion les plus forts (Ré­serve na­tu­relle na­tio­nale et Ar­rê­té de pro­tec­tion de bio­tope) sont ceux qui conti­nuent à hé­ber­ger la ma­jo­ri­té des oi­seaux. Ce­ci était dé­jà le cas au mo­ment de leur créa­tion, et ils ont per­mis une meilleure maî­trise de la pres­sion exer­cée par les ac­ti­vi­tés hu­maines. En sur­face cu­mu­lée, ces es­paces re­pré­sentent moins de 10 % de la sur­face du golfe du Mor­bi­han.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.