Ca­me­roun, vieux buffles et grands élands

Connaissance de la Chasse - - Infos Du Monde -

Pa­trick et un très bon buffle re­pré­sen­ta­tif de sa zone ti­ré la sai­son der­nière. Guide de chasse, par ailleurs pré­sident de l’Acp, Pa­trick Dahlan in­ter­vient de­puis 14 ans au Ca­me­roun où, via sa so­cié­té Fa­ro-East, il a amo­dié en sa­vane la zone 5. Une zone où sont pré­sentes, à l’ex­cep­tion des da­ma­lisques, toutes les es­pèces de sa­vane avec par­mi elles, bien évi­dem­ment, les deux ani­maux « to­té­miques » de ce coin de l’Afrique pour les chas­seurs : le buffle et l’éland de Der­by. Lors de la der­nière sai­son, Pa­trick et les guides qui in­ter­viennent pour lui sur place ont eu l’op­por­tu­ni­té et la chance de faire ti­rer non seule­ment de grands vieux buffles mais aus­si de très bons élands avec des ani­maux aux tro­phées plus que re­pré­sen­ta­tifs. Pa­trick l’ex­plique en par­ti­cu­lier par la quié­tude dont bé­né­fi­cient les ani­maux grâce à la lutte an­ti-bra­con­nage et la pro­tec­tion qu’il a mise en place de­puis le dé­part « qua­si­ment à l’an­née » mais aus­si par la ges­tion dras­tique des po­pu­la­tions. « Voi­là peu de temps que nous ti­rons 10 buffles par an, in­dique-t-il. À mon ar­ri­vée, nous avions sen­si­ble­ment bais­sé les pré­lè­ve­ments à hau­teur de 4 à 5 ani­maux au re­gard du fait qu’il fal­lait par­fois ap­pro­cher plu­sieurs trou­peaux pour voir un mâle digne de ce nom. Ce n’est plus le cas au­jourd’hui ! Qui plus est, chez moi, il était et est tou­jours hors de ques­tion de ti­rer deux buffles par chas­seur et ce même si mal­heu­reu­se­ment le pre­mier, bles­sé, n’a pas été re­trou­vé. » Une ges­tion et une pré­ser­va­tion qui donnent d’ex­cel­lents ré­sul­tats. Pa­trick es­time même que sa po­pu­la­tion de buffles a dou­blé en l’es­pace de dix ans. Des me­sures qui bé­né­fi­cient éga­le­ment aux élands dont les tro­phées sont de plus en plus beaux. « Voi­ci main­te­nant trois sai­sons que nous ti­rons des élands avoi­si­nant à quelques mil­li­mètres les 50 inches. Cette an­née, par­mi les 8 que nous avons fait pré­le­ver, nous avons même dé­pas­sé cette taille avec un 52 ! » Preuve – est-il en­core be­soin de l’in­di­quer – que comme par­tout ailleurs, en Afrique, chasse, ges­tion et pro­tec­tion paient. Rêve de tout chas­seur : un éland de Der­by dé­pas­sant les 50 inches, soit 127 cm.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.