Com­bien d’amo­dia­tions

Connaissance de la Chasse - - Paroles De Broussard -

« On compte à ce jour au Sé­né­gal quelque 102 amo­dia­tions ré­par­ties à tra­vers le pays. À l’ex­cep­tion de 4 d’entre elles, toutes sont ex­ploi­tées dans le cadre d’ac­ti­vi­tés com­mer­ciales. On en compte 19 dans la ré­gion de Saint-Louis, 23 dans celle de Tam­ba­coun­da, 7 sur Ké­dou­gou, 16 sur Kol­da, 10 sur Sédhiou, 9 sur Kaf­frine, 10 sur Kao­lack, 2 sur Lou­ga et 6 sur Fa­tick. »

Ce n’est pas parce que l’on chasse en Afrique que l’exer­cice n’est pas en­ca­dré. Tous les gi­biers, ou classes de gi­biers, sont sou­mis à des pé­riodes lé­gales de chasse et à des Pma jour­na­liers ou heb­do­ma­daires qui per­mettent de gé­rer au plus juste les po­pu­la­tions. De plus, cer­taines es­pèces ne sont pas chas­sables par­tout et les quo­tas jour­na­liers par es­pèce peuvent va­rier d’un dé­par­te­ment à l’autre. Les chas­seurs doivent être dé­ten­teurs de per­mis de chas­ser en adé­qua­tion avec le ou les gi­biers qu’ils traquent. Ain­si, il faut un per­mis pour le pe­tit gi­bier et le pha­co­chère, un autre pour le gi­bier d’eau et un autre pour la grande

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.