AU FAIT…

Cosmopolitan (France) - - SOMMAIRE - Par Ch­loé Plan­cou­laine. Illus­tra­tion Ma­rie Per­ron.

T’es là, sur­pre­nant ton mec en plein mo­no­logue dans la cui­sine. Il se parle à lui-même ou aux pâtes bo­lo ? Ce qui est sûr, d’après sa ride du lion pro­non­cée, c’est qu’il ne se ra­conte pas des blagues Ca­ram­bar… « À quoi tu penses, mon amour ? » Il sur­saute en dé­cou­vrant ta pré­sence : « À rien, au taf, j’ai du mal à dé­con­nec­ter. » T’as bien une so­lu­tion… Après le dî­ner, tu l’in­vites à s’as­seoir sur le ca­na­pé : « Mets-toi à l’aise. » Il dé­bou­tonne sa cein­ture… « Heu, non, ce que je vou­lais te pro­po­ser c’est plu­tôt de te vi­der la tête… » – son en­thou­siasme fai­blit – « …avec un exer­cice de mé­di­ta­tion ». Il est aus­si em­bal­lé que si tu lui pro­po­sais de convo­quer la Dame Blanche avec un oui­ja : « Euh, non mer­ci, ces trucs che­lous, moi, ça m’an­goisse. » Dom­mage, d’après un ar­ticle, mé­di­ter en couple res­ser­re­rait les liens et boos­te­rait la li­bi­do… « Ah ? Et tu l’as lu sur ou­vre­tes­cha­kras.fr ? » Pfff. Tant pis pour lui, tu dé­col­le­ras toute seule. Tu lances ta « Mé­di­ta­tion gui­dée » sur You­Tube : une pe­tite mu­sique dé­marre et la voix du guide s’élève… « Choi­sis­sez une po­si­tion confor­table et fer­mez les yeux. » Sa cu­rio­si­té l’em­porte : ton amou­reux suit, as­sis en tailleur comme un yo­gi. Mais trente se­condes plus tard, il ex­plose de rire : « Ouuh hou­hou ! Dé­so­lé, mais com­ment tu veux res­ter sé­rieux en écou­tant un mec qui a l’air d’avoir fu­mé l’Amazonie ? » Il prend sa voix d’illu­mi­né pour l’imi­ter : « Vous sen­tez ce pe­tit fi­let d’air qui vous ca­resse de l’in­té­rieur ? » Tu vou­drais bou­der, mais il te fait rire. Quand il re­trouve son souffle, sa ride du lion a dis­pa­ru aus­si mi­ra­cu­leu­se­ment que sur le front d’une Kar­da­shian : « T’as rai­son, c’est su­per ef­fi­cace ton truc. » Il se sent lé­ger comme un neu­rone de Ka­nye. Et ins­pi­ré… Alors que tu te glisses en py­ja­ma sous la couette ce soir-là, une mu­sique douce s’élève dans la chambre et la voix de ton homme, dé­bar­quant nu de la salle de bains, énonce : « Choi­sis­sez une po­si­tion confor­table, fer­mez les yeux et concen­trez-vous sur votre res­pi­ra­tion… »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.