ROAD­BOOK : BOR­DEAUX

De­ve­nue ten­dance, la mé­tro­pole se bo­ni­fie sans s’en­dor­mir sur ses lau­riers : Ci­té du vin, éco­quar­tiers, can­tines veg­gie… Elle donne en­vie de prendre le large !

Cosmopolitan (France) - - SOMMAIRE - Par Eva Del­motte

Goû­ter un vin bio à L’Écho

Au pied de l’église SaintPierre, c’est la cave par­faite pour boire bio et bien man­ger. Des bou­teilles d’en­fer, de vin na­ture ou bio­dy­na­mique, et une jeune team qui se met en quatre pour ser­vir as­siettes à par­ta­ger et bons pe­tits plats : planches de char­cu­te­rie ou de fro­mages, rillettes de sar­dines, bur­ger d’ef­fi­lo­ché d’épaule d’agneau, ri­sot­to de co­quillettes… Une adresse bis­tro­no­mique comme on les aime ! 18, rue de la Cour des Aides, tél. 05 56 81 69 95.

Chil­ler au Dar­win

Cette an­cienne ca­serne de 20 000 m2 ac­cueille une im­mense friche créa­tive et bouillon­nante : ska­te­park XXL, can­tine bio ou­verte sept jours sur sept, ca­fé phi­lo, concerts, DJ’s, es­paces de co­wor­king, ci­né en plein air… Et l’un des plus beaux points de vue sur la Ga­ronne. 87, quai des Quey­ries, dar­win.camp.

Faire une pause au Ca­fé Pi­ha

Dans cette an­cienne im­pri­me­rie si­tuée à deux pas de la mai­rie, le ca­fé de spé­cia­li­té, tor­ré­fié sur place (ça va de soi !), est af­faire de pas­sion­nés. Pe­tit dé­jeu­ner (for­mule veg­gie pro­po­sée), dé­co ul­tra co­sy et conseils de pro… On est fan ! 69, rue des Ayres, ca­fe­pi­ha.com.

Lon­ger la Ga­ronne

Cô­té rive gauche, entre le pont de pierre et le pont Jacques-Cha­ban-Del­mas, on lève le nez sur les su­blimes fa­çades du XVIIIe siècle. Sur la place de la Bourse, on ad­mire le fa­meux mi­roir d’eau entre deux ef­fets de brume. Et pour se dé­pla­cer d’une rive à l’autre, on prend le Bat3 (pro­non­cez BatCub), la na­vette flu­viale ac­ces­sible (seule­ment en jour­née) avec l’en­semble des titres de trans­port du ré­seau TBM. in­fotbm.com

Faire son mar­ché aux Ca­pu­cins

Cette grande halle cou­verte du quar­tier Saint-Mi­chel est le ventre de Bor­deaux : huîtres du Bas­sin, lam­proie (un pois­son-an­guille très moche, mais très bon, qui se pêche en avril), cho­co­la­tines (nom bor­de­lais du pain au cho­co­lat), ca­ne­lés… À vos pa­niers ! mar­che­des­ca­pu­cins.com

Si­ro­ter un cock­tail Sym­biose

Ce bar-res­tau­rant à double fond est de­ve­nu the place to be : de jour, une cui­sine fraîche et bien fi­ce­lée, ser­vie sur un pla­teau. Le soir, der­rière l’hor­loge, le bar plan­qué fa­çon spea­kea­sy, avec des cock­tails à base d’élixirs et si­rops mai­son, bi­chon­nés par les quatre jeunes tau­liers du lieu. 4, quai des Char­trons, tél. 05 56 23 67 15.

Chi­ner au 101

Cé­les­tin est gra­phiste, et il a l’oeil. Dans sa bou­tique, on trouve de la hi-fi vin­tage, des lampes de­si­gn, des af­fiches ins­pi­rantes, des fau­teuils scan­di­naves et même une chaise Char­lotte Per­riand. Un uni­vers ins­pi­rant où se croisent des mises en scène fun­ky et des ty­pos d’hier… On adore ! 101, rue No­treDame, 101-le­site.com.

Brun­cher au Kit­chen Gar­den

Cette can­tine veg­gie aux grandes baies vi­trées dé­pote dans son dé­cor de bric et de broc. Des as­siettes bien dres­sées, un grand choix de tar­tines, un bar à smoo­thies… et un brunch à tom­ber : confi­ture de mûres bio, veg­gie bowl aux graines de chia et baies de go­ji, pan­cakes aux figues fraîches, to­fu brouillé, frites de pa­tate douce, soupe cour­gette-menthe… Ça change des oeufs brouillés. 22, rue Sainte-Co­lombe, tél. 09 83 37 76 10.

S’en­fi­ler des huîtres au Pe­tit Com­merce

À deux pas de la place du Par­le­ment, cette bras­se­rie de la mer est une ins­ti­tu­tion : nappe en pa­pier et am­biance à la bonne fran­quette… On ar­rose d’un verre d’entre-deux-mers les fines de claire d’Ar­ca­chon et le tour­teau ul­tra-frais. 22, rue du Par­le­ment SaintPierre, tél. 05 56 79 76 58.

Shop­per chez Mai­son Léone

Aman­dine a de l’or entre les doigts ! Ses créa­tions mélangent tech­niques de

tis­sage et ma­té­riaux na­tu­rels, et de­viennent des têtes de lit sur me­sure ou des sus­pen­sions pour une dé­co épu­rée. Elle or­ga­nise aus­si des work­shops le sa­me­di dans son ate­lier des Char­trons. 22, rue du Fau­bourgdes-Arts, mai­son­leone.com.

Dor­mir chez Ma­ma

On ne vous pré­sente plus Ma­ma Shel­ter, ces hô­tels tren­dy qui couvent des chambres à prix abor­dable aux quatre coins du globe. Hy­per cen­tral, entre la ca­thé­drale et la place de la Co­mé­die, sa vue en roof­top ai­mante la hype au pre­mier rayon de so­leil. L’am­biance est au top, comme la li­te­rie, les piz­zas, les cock­tails, les DJ’s, le ba­by-foot… 19, rue Po­que­lin-Mo­lière, ma­ma­shel­ter.com, chambre double à par­tir de 79 €, pe­tit dé­jeu­ner 17 €.

Trin­quer au Point Rouge

Une cave d’ex­perts in­col­lables sur les spi­ri­tueux et les cock­tails du monde en­tier. Pour la jouer ré­gio­nale, le bar mixe rhum des Cha­rentes, vin de Bor­deaux, ma­ra­cu­ja, miel et ani­sette. Belle carte de ta­pas et pa­lan­quée de vins au verre. 1, quai de Pa­lu­date, tél. 05 56 94 94 40.

Se mettre au vert au square Vi­net

Un ma­gni­fique jar­din vertical, fruit du tra­vail d’un pay­sa­giste lo­cal et du pion­nier des murs vé­gé­taux, Pa­trick Blanc. Fon­taines, jeux… Un pur mo­ment de poé­sie ur­baine. Angle rue du Can­ce­ra et rue Vi­net.

S’im­mer­ger dans l’art à La Base sous-ma­rine

Ce co­los­sal bun­ker fut cons­truit par les na­zis pour abri­ter les sous-ma­rins U-Boots pen­dant la Se­conde Guerre mon­diale. Or­ga­ni­sé en al­véoles liées entre elles par une rue in­té­rieure, cet en­droit in­croyable pro­pose des ex­pos d’art nu­mé­rique, du théâtre, de la danse, des concerts… Bou­le­vard Al­fred-Da­ney, tél. 05 56 11 11 50.

Man­ger lo­ca­vore chez Belle Cam­pagne

Viande, pois­son, lé­gumes, fa­rines, huiles… Ce res­tau­rant mi­li­tant tra­vaille avec une cen­taine de fer­miers et ar­ti­sans lo­caux. En bas,

c’est en mode ta­pas, am­biance très dé­ten­due ; à l’étage, on dîne au­tour d’un « pot-au-feu comme chez ma­mie » (20 €) et de ki­wis po­chés au sa­fran, un vrai ré­gal ! 15, rue des Ba­hu­tiers, belle-cam­pagne.fr.

Dé­ni­cher une brosse de com­pète au San­glier de Rus­sie

Aus­si désuète que cé­lèbre, cette bou­tique est une vé­ri­table am­bas­sade de la brosse à che­veux, mais aus­si du blai­reau, de la brosse à dents, à ongles, et même à chaus­sures ! Plus de 2 000 ré­fé­rences de tous poils et des conseils d’ex­perts. 67, cours Al­sa­ceet-Lor­raine, au­san­glier­de­rus­sie.com.

Ap­plau­dir Ja­mel, Vian­ney ou Len­ny Kra­vitz à l’Are­na

C’est la toute nou­velle salle de spec­tacle de la mé­tro­pole bor­de­laise. Inau­gu­ré il y a deux mois à peine, ce gros « ga­let blanc » est si­gné Ru­dy Ric­ciot­ti, l’ar­chi­tecte du Mu­cem à Mar­seille. À voir ! 48-50, ave­nue JeanAl­fon­séa, bor­deaux­me­tro­po­lea­re­na.com.

Dé­jeu­ner bour­geois chez Ga­ro­pa­pilles

Ici, le chef cui­sine au fee­ling un me­nu unique qui en­voie tout droit au nir­va­na. Le bon plan, c’est le dé­jeu­ner en trois ou quatre plats (35 €/45 €), dans le jar­din in­té­rieur. Coup de coeur pour le fi­let de veau avec émul­sion de coques, olives, po­len­ta, to­mates confites… Cô­té cave, 250 pé­pites chi­nées avec amour. 62, rue Ab­bé-de-l’Épée, ga­ro­pa­pilles.com.

VI­SI­TER LA CI­TÉ DU VIN Au bord de la Ga­ronne, près de l’éco­quar­tier des Bas­sins à flot, l’ar­chi­tec­ture or­ga­nique de la Ci­té est le nou­vel em­blème bor­de­lais. Par­cours et ate­liers oe­no­lo­giques, bar à vins de­si­gn, res­tau­rant pa­no­ra­mique sur le toit… On y...

Brunch tren­dy au Ma­ma Shel­ter.

Tra­di­tion et mo­der­ni­té à la Ci­té du vin.

S’OF­FRIR UNE NUIT À CA­SA BLAN­CA Cinq chambres lu­mi­neuses et spa­cieuses, une salle à man­ger don­nant sur un pa­tio ar­bo­ré… Au coeur des Char­trons, « vil­lage dans la ville » en bord de quai, cette mai­son d’hôtes cultive l’amour des belles pierres dans un...

La grande halle du mar­ché des Ca­pu­cins.

Ska­te­park XXL au Dar­win.

EN­FLAM­MER LE DAN­CE­FLOOR DE L’I.BOAT Cet an­cien fer­ry amar­ré au Bas­sin à Flot n° 1 (face au Han­gar G2) se dé­ploie sur trois ni­veaux. Sur la ter­rasse, on s’am­biance pen­dant les «ape­ro­boats» avec concerts ou DJ sets. Puis ren­dez-vous dans la cale, où un...

Sur la place de la Bourse, le mi­roir d’eau.

DAN­SER DANS UNE GUIN­GUETTE Au bord de la Ga­ronne, on s’en­ca­naille jus­qu’à pas d’heure Chez Al­riq : lam­pions, toiles ci­rées vi­chy, moules ma­ri­nières, cous­cous ou bu­lots-mayo… Et tout ça en mu­sique avec du live, world ou va­rié­té fran­çaise. Réou­ver­ture le...

Bor­deaux Mé­tro­pole Are­na, la toute nou­velle salle de concert de la ville.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.