LA GRÈCE ET SES BONS PLANS

Cet été, cap sur la Grèce ! Avec Ae­gean Air­lines, je m’en­vole d’où je veux en France, pour cinq villes grecques au choix. Je pro­fite aus­si des se­crets des lo­caux pour pré­pa­rer mon voyage.

Cosmopolitan (France) - - TOURISME -

JJe ne vais pas souvent en Grèce, alors je veux en pro­fi­ter à fond. Avec Ae­gean Air­lines, ré­élue « meilleure com­pa­gnie ré­gio­nale en Eu­rope » en 2017 par les pas­sa­gers, je suis entre de bonnes mains, du dé­col­lage à l’at­ter­ris­sage… et même après. Ses plus ?

Le choix

Chaque se­maine, Ae­gean Air­lines pro­pose 89 vols di­rects de la France vers la Grèce. Je peux par­tir de Pa­ris, mais aus­si de Bor­deaux, Brest, Deau­ville, Lille, Lyon, Marseille, Metz, Bâle-Mul­house, Nantes, Nice, Tou­louse… Et j’ai le choix entre 5 des­ti­na­tions lo­cales : Athènes la ca­pi­tale, Ka­la­ma­ta dans le Pé­lo­pon­nèse, Thes­sa­lo­nique dans le nord, Rhodes dans l’ar­chi­pel du Do­dé­ca­nèse, et Hé­rak­lion en Crète.

Le confort

Avec Ae­gean Air­lines, je reste zen : j’en­re­gistre et je choi­sis mon siège en ligne, 48 heures avant le dé­part. Sur tous les vols, quel que soit le ta­rif, je sa­voure des pe­tits plats made in Greece, je me dé­tends sur des sièges en cuir in­cli­nables, je dé­couvre le meilleur de la cul­ture lo­cale à tra­vers une sé­lec­tion de films grecs sous­ti­trés, et je col­lec­tionne les idées de ba­lades dans le ma­ga­zine de la com­pa­gnie. L’hos­pi­ta­li­té grecque, ça com­mence à bord !

Les ré­seaux so­ciaux

Grâce à la cam­pagne « Gree­ceByG­reeks », lan­cée sur le site in­ter­net et la page Fa­ce­book de la com­pa­gnie, je pro­fite aus­si des mil­liers de re­com­man­da­tions par­ta­gées par les lo­caux : plages vierges à dé­cou­vrir, pe­tits res­tos se­crets, vil­lages ca­chés, as­tuces de voyage. Ma­lin : les in­fos sont clas­sées par thé­ma­tique ou par des­ti­na­tion sur une carte in­ter­ac­tive.

Les bons plans

Des exemples ? Si je vais à Ka­la­ma­ta, dans le Pé­lo­pon­nèse, Tha­nos me re­com­mande la plage de Voi­do­ki­lia, à une heure de route, pour son sable fin, ses eaux tur­quoise et ses cou­chers de so­leil ma­giques. Ra­nia m’in­dique le port du bout du monde de Por­to Ka­gio, à l’ex­trême sud de la pé­nin­sule : « Un coin de pa­ra­dis pour ob­ser­ver les oi­seaux mi­gra­teurs, qui y font es­cale en sep­tembre… » À Rhodes, dans le Do­dé­ca­nèse, Di­mi­tra m’en­voie vers les plages de sable rose de Ste­gna, un spot unique aux eaux cris­tal­lines. La seule fa­çon d’y ac­cé­der : louer un ba­teau et y faire es­cale pour la jour­née. Un long week-end à Athènes ? Sur les conseils d’Iri­ni, je pars pour une ba­lade noc­turne dans les ruelles du quar­tier de Psir­ri, où les ha­bi­tants ont rem­pla­cé l’éclai­rage mu­ni­ci­pal par des lampes de che­vet sus­pen­dues à des câbles. Ve­ra, elle, m’en­traîne à la dé­cou­verte des mai­sons d’ar­chi­tectes au bord de l’eau de Vou­liag­me­ni, dans la ban­lieue sud… Mer­ci les Grecs !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.