LIRE À TOUT PRIX

6 va­leurs sûres pour se ré­ga­ler sans se rui­ner.

Cosmopolitan (France) - - LIRE À TOUT PRIX - Par Ma­ri­nette Lé­vy

ABSOLU SONGE À LA DOUCEUR DE CLÉMENTINE BEAUVAIS

Quand Eu­gène croise Ta­tia­na dans le mé­tro, ils ne sont plus les ados d’au­tre­fois. Un drame les a sé­pa­rés, leur vie a conti­nué. La jeune fille per­due vit dé­sor­mais de sa pas­sion, tan­dis que le beau té­né­breux se cherche tou­jours. Quand les fils du temps et de l’amour s’en­tre­mêlent… Un ro­man en vers ma­gni­fique, adap­ta­tion 2.0 d’« Eu­gène Oné­guine » d’Alexandre Pou­ch­kine. (Points, 264 p., 7,40 €)

NOIR QUAND SORT LA RECLUSE DE FRED VARGAS

Le com­mis­saire Adam­sberg, Adrien Dan­glard… On est ra­vie à l’idée de re­trou­ver les per­son­nages em­blé­ma­tiques de la maî­tresse du po­lar fran­çais. Cette fois en­core, la ma­gie opère et nous pro­jette dans un bes­tiaire sombre via les pen­sées fan­tasques d’Adam­sberg. Entre la chro­nique de la bri­gade et la ré­so­lu­tion d’une énigme re­torse, en­core une fois, Vargas nous ré­gale ! (J’ai lu, 480 p., 8,40 €)

MÉLODIEUX UN FUNAMBULE SUR LE SABLE DE GILLES MARCHAND

Com­ment vivre en har­mo­nie quand notre es­prit nous chante de drôles de chan­sons ? Stra­di est né avec un vio­lon dans la tête et ne sait pas bien gé­rer sa dif­fé­rence. Il ren­contre Max, un en­fant qui boite, pas­sion­né de mu­sique. Dans cette his­toire lou­foque, ils nous montrent qu’en écou­tant sa pe­tite mu­sique in­té­rieure, on peut être heu­reux dans un monde ré­gi par la norme. (Points, 360 p., 7,60 €)

NEW-YORKAIS MODERN LOVERS D’EMMA STRAUB

Les ama­teurs de vie de fa­mille, crise de la qua­ran­taine, ques­tion­ne­ments sur le couple et dé­cou­vertes ado­les­centes à la sauce Brook­lyn vont être ser­vis. Pen­dant un été ca­thar­tique, quatre adultes et deux ados se croisent, s’aiment et se dé­chirent dans l’am­biance bo­bo des films in­dé­pen­dants amé­ri­cains. On adore les pé­ré­gri­na­tions de ces per­son­nages en pleine mue, pour le meilleur ou pour le pire. (10/18, 432 p., 8,40 €) TOUCHANT LE PARFUM DU BONHEUR EST PLUS FORT SOUS LA PLUIE DE VIR­GI­NIE GRIMALDI Après sa rup­ture avec Ben, Pau­line s’exile avec son fils dans la mai­son de va­cances de sa soeur. Mais entre sa mère qui sait tout, son père ga­ga, sa soeur par­faite, sa grand-mère in­so­lente et son frère en plein co­ming out, les va­cances sont mou­ve­men­tées. Alors Pau­line écrit à Ben, et égrène leurs plus beaux sou­ve­nirs… Émou­vant et par­fois très drôle. (Le Livre de Poche, 416 p., 7,90 €)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.