PA­ROLES D’HOMMES : UN OB­JEC­TIF FOU POUR 2019 ?

Cette an­née, c’est dé­ci­dé, ils se lancent !

Cosmopolitan (France) - - SOMMAIRE - Par Hé­lène Faure. Pho­to Rod­ney Smith.

Cette an­née, c’est dé­ci­dé, ils se lancent ! Par Hé­lène Faure.

Re­nouer avec mon père. On ne se parle plus de­puis plu­sieurs an­nées, après un énième faux plan de sa part. Je dis à tout le monde que je suis en paix avec ça, mais je me rends compte que ça me tra­vaille pas mal, sur­tout de­puis la naissance de Théo. Yannick, 30 ans

Ap­prendre l’ita­lien. J’ai ren­con­tré Fran­ces­ca pen­dant son Eras­mus à Pa­ris… Elle était prête à res­ter, moi, je trou­vais qu’on était trop jeunes pour s’ins­tal­ler en­semble. Elle a fi­ni par par­tir en me trai­tant d’idiot– elle avait mille fois rai­son ! Au­jourd’hui, je suis prêt : je veux ten­ter le tout pour le tout et la re­joindre à Rome. Pa­blo, 27 ans

Moins de mas­tur­ba­tion, plus de pré­li­mi­naires. C’est à elle que je veux consa­crer mes doigts. Matt, 29 ans

Com­prendre en­fin ce qu’est la blo­ck­chain. Jus­qu’ici je m’en suis sor­ti en ho­chant la tête d’un air en­ten­du en réunion – je soup­çonne mon boss de faire pa­reil, d’ailleurs – mais je ne suis pas se­rein, se­rein. J’ai re­gar­dé, ap­pa­rem­ment c’est une chaîne de blocs. Bon. Une fois qu’on a dit ça… Denis, 33 ans

Trou­ver un moyen de ga­gner ma vie sans rien faire. Je crois que je suis très doué pour l’oi­si­ve­té, il faut juste que je trouve com­ment payer mon loyer tous les mois. Pierre, 26 ans

Dé­bran­cher les char­geurs des prises quand ils ne sont pas uti­li­sés. C’est im­por­tant pour Li­sa, et en plus, c’est im­por­tant pour la pla­nète. Tim, 32 ans

Cui­si­ner un oreiller de la belle au­rore. Si vous ne savez pas ce que c’est, je vous laisse goo­gler : ce n’est pas un pâ­té en croûte, c’est de l’art. Louis, 32 ans

Me re­mettre au des­sin. Pen­dant toutes mes études, j’ai crayon­né dans les marges… J’ai tout ran­gé avec mon pre­mier bou­lot, comme s’il fal­lait en pas­ser par là pour de­ve­nir adulte. Mais avec Ma­rie qui peint des aqua­relles tous les di­manches en chan­ton­nant, ça y est, je suis prêt à redevenir en­fant. Alain, 28 ans

Ap­prendre le sexe tan­trique. Liam, 35 ans

Al­ler dé­cou­vrir le bas­sin de né­nu­phars de Mo­net à Gi­ver­ny avec ma douce. On a un nombre fou de pro­jets comme ça, et le week-end, on fi­nit im­man­qua­ble­ment par re­gar­der des sé­ries. Ju­lien, 27 ans

Mieux gar­der le contact avec mes potes. Mon plan, c’est de me ca­ler sur Ti­phaine, qui est très forte pour ça : dès qu’elle ap­pel­le­ra sa meilleure amie, j’ap­pel­le­rai mon co­pain d’en­fance. Craig, 32 ans

Res­tau­rer un vieux ba­teau en bois. Il y a en a un qui me fait de l’oeil de­puis des an­nées dans le bas­sin d’Ar­ca­chon, où je vais tous les étés avec ma bande d’amis. Je leur ai pa­rié qu’un jour je les

in­vi­te­rais à bord pour boire des mo­ji­tos fram­boise, mon cock­tail de pré­di­lec­tion. Rien que d’en par­ler, ça me mo­tive. Si­mon, 34 ans

Quit­ter Pa­ris. Ache­ter une mai­son avec un bout de ter­rain pour faire pous­ser des lé­gumes près de Lille.

Thi­baut, 29 ans

Éteindre té­lé­phone et or­di­na­teur une jour­née en­tière par se­maine. Je le fais dé­jà une fois par mois et c’est ab­so­lu­ment in­croyable l’ef­fet im­mé­diat pro­duit sur ma sé­ré­ni­té. Da­vid, 33 ans

Re­com­men­cer à conduire. Je suis prof et j’ai été mu­té ré­cem­ment dans une toute pe­tite ville. Je comp­tais m’en sor­tir à vé­lo, mais j’ai dé­jà ren­con­tré toutes les filles « dans un rayon de moins de 5 km » sur Adopte. Il va fal­loir étendre le cercle. Clé­ment, 31 ans

Mon pro­jet de 2018 était de perdre mes poi­gnées d’amour. Il faut se rendre à l’évi­dence : elles sont tou­jours là. Du coup, mon pro­jet pour 2019, c’est de m’ac­cep­ter tel que je suis. Yann, 28 ans

J’ai to­ta­le­ment in­té­rio­ri­sé la voix de ma mère, qui me dit « Mais tu ne vas pas faire ça ! » d’un ton ca­tas­tro­phé dès que je prends le moindre risque. En 2019, j’écoute ma voix à moi. Et celle de Ju­lie, un peu : elle sait m’ame­ner à re­pous­ser mes li­mites, en dou­ceur. Fré­dé­ric, 29 ans

Ap­pe­ler mes pa­rents au moins une fois par se­maine et al­ler les voir à Nice au moins une fois tous les deux mois. Ce n’est pas pour eux, c’est pour moi : quand je ne le fais pas, je culpa­bi­lise. Xa­vier, 29 ans

En 2018, Isa­belle a dit oui… Je ne vois pas ce que je pour­rais sou­hai­ter de plus fou pour 2019. Un bé­bé peut-être ? Ni­co­las, 33 ans

AR­RÊ­TER D’IDÉA­LI­SER LE PAS­SÉ. ÊTRE HEU­REUX. Ben­ja­min, 34 ans

Dire ce que j’ai sur le coeur. « Mar­got, quand on s’est ren­con­trés, on sor­tait tous les deux de re­la­tions longues, et ça nous ar­ran­geait bien de nous voir uni­que­ment pour le sexe. Oui mais voi­là : entre-temps je suis tom­bé amou­reux de toi. » Paul, 31 ans

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.