MISS PEEL

Cosmopolitan (France) - - LA RÉPONSE -

Le pee­ling est au­jourd’hui adap­té à toutes les peaux, et vaut lar­ge­ment un filtre Cla­ren­don. Mais ce n’est pas un acte ano­din… Les trois étapes à suivre pour que tout se passe bien. Un der­ma­to de confiance s’as­su­re­ra que notre peau peut sup­por­ter cette « brû­lure » su­per­fi­cielle. Et nous don­ne­ra un brief dé­taillé de l’opé­ra­tion. Bon à sa­voir : Cet acte der­ma­toes­thé­tique a un ef­fet « re­set » qui booste, net­toie, res­serre les pores et lisse le grain de peau… Le glow est bluf­fant. Mais pas de mi­racle : cela ne mo­di­fie­ra pas la na­ture de notre peau (mixte, elle res­te­ra mixte). De­puis quinze ans, le pee­ling pro­po­sé est le même : su­per­fi­ciel et à base d’acide gly­co­lique. Il doit être fait entre les mois d’oc­tobre et mars, et re­nou­ve­lé au bout de trois mois pour un ré­sul­tat au top. Le ta­rif : entre 120 € et 150 € la séance. Pas de bons ré­sul­tats sans une dis­ci­pline cu­ta­née, à mettre en place un mois avant l’in­ter­ven­tion. Bon à sa­voir : On an­ti­cipe à la mai­son avec une so­lu­tion aux acides de fruits qui va com­men­cer à af­fi­ner et ex­fo­lier la peau. Le but : mieux sup­por­ter le pee­ling à ve­nir. Le jour J, le der­ma­to im­prègne le vi­sage de pro­duit en doses concen­trées, en sur­veillant les ré­ac­tions. Si ça pique trop, il rince im­mé­dia­te­ment. Bonne nou­velle : de­puis un an, il existe un nou­veau pee­ling, le Re­ti­nol Peel, chez Neos­tra­ta, d’une ef­fi­ca­ci­té re­dou­table sur les peaux à im­per­fec­tions, et qui s’adapte aus­si aux peaux sen­sibles. Bons ré­flexes : Tous les soirs, sur peau propre, pas­ser un co­ton d’acide gly­co­lique fai­ble­ment do­sé, en évi­tant le contour des yeux. Après le trai­te­ment, il faut s’at­tendre à des­qua­mer lé­gè­re­ment pen­dant une se­maine en­vi­ron. Mais rien de bien gê­nant ! Vu le prix de la séance, au­tant adop­ter la rou­tine adé­quate. Bon à sa­voir : Les taches de soleil ? C’est le la­ser qui en vien­dra à bout. Quant aux taches de gros­sesse, le pee­ling va ac­cé­lé­rer leur éclair­cis­se­ment, mais pas les ef­fa­cer. Bons ré­flexes : Le soir : in­té­grer des ac­tifs sur me­sure. Pour les peaux grasses, des acides de fruits. Pour celle des plus de 25 ans, du ré­ti­nol. On com­mence par des concen­tra­tions lé­gères, un soir par se­maine, puis deux… et on aug­mente le rythme dès que l’épi­derme les sup­porte (quand ça ne pi­cote plus). Le ma­tin : ap­pli­quer trois gouttes d’un sé­rum à base de vi­ta­mine C. Pour se pro­té­ger, écran de ville obli­ga­toire, SPF 30 à 50.

Mer­ci au Dr Her­vé Bru­net, der­ma­to­logue à Pa­ris. Pour ac­cé­lé­rer et pro­lon­ger l’ef­fet peau neuve de la séance.

Acides de fruits En cure, 3 soirs de suite, ce mix d’acides de fruits uni­fiants et lis­sants, Stim Re­new 8, Eneo­mey, 44 €. Vi­ta­mine C du ma­tin Un sé­rum su­per an­ti­oxy­dant aux trois formes de vi­ta­mine C ac­tives. Tri Vi­ta C 30, Der­ma­ceu­tic, 68 €. Ré­ti­nol du soir Ce sé­rum haute puis­sance est le pro­duit fé­tiche des der­ma­tos et mé­de­cins es­thé­tiques, à uti­li­ser pro­gres­si­ve­ment. Re­ti­nol 0.3,SkinCeu­ti­cals,97€. SPF de sor­tie À base de ré­ti­nol pur, d’an­ti­oxy­dants et de filtres, ce soin est ul­tra com­plet, Re­der­mic R Cor­rec­tive UV SPF 30, La Ro­chePo­say, 34 €.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.