LOVE DE­TEC­TIVE

Cosmopolitan (France) - - PAROLES D’HOMMES -

De plus en plus de femmes se mettent en couple avec un homme plus jeune. Pour boos­ter leur confiance en soi, vivre une his­toire flam­boyante, ou juste par ha­sard. Pas for­cé­ment un long fleuve tran­quille…

Swi­pez, jeu­nesse

« Des couples où le mec est plus jeune ? Je ne vois que ça au­tour de moi ! » Ni­non sort une bou­teille de ro­sé du fri­go et lance un re­gard vers le salon, où les in­vi­tés ba­vardent. « Rien que ce soir, tu peux parler à trois co­pines dans cette si­tua­tion. » Ni­non aus­si peut té­moi­gner : elle sort avec Luc, de dix ans son ca­det, de­puis un an. « Quand tu te re­trouves cé­lib aux alen­tours de 40 ans, même si ce n’est pas la fin des ha­ri­cots, il faut être réa­liste : ça de­vient plus dif­fi­cile de trou­ver un mec bien, dis­po, et qui a ton âge. » Pourquoi ça ? Elle fait tour­ner l’ouvre-bou­teille sans me quit­ter des yeux. « Parce que la plu­part des mecs de 40 ans soit sont dé­jà pris, soit l’ont été et ne veulent plus d’une his­toire sé­rieuse, soit sont d’éter­nels cé­li­ba­taires… » Une vraie chasse au tré­sor. Du coup, on se tourne vers les plus jeunes ? Ni­non se marre. « Même si tu n’as pas spé­cia­le­ment en­vie de te la jouer De­mi Moore, par­fois c’est in­évi­table. » De re­tour au salon, Char­lotte ap­prouve : « Quand il n’y a que des mecs ma­qués dans ton en­tou­rage, tu fais quoi ? Tu ins­talles Tin­der, parce que c’est la fa­çon la plus ra­pide et simple de ren­con­trer quel­qu’un. Sauf que gé­né­ra­le­ment, les hommes qua­ran­te­naires ne sont pas là pour une vé­ri­table his­toire d’amour. Il n’y a qu’une so­lu­tion… bais­ser les cri­tères de l’âge. »

Le re­gard des autres

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.