LEURS CONFES­SIONS

Il n’y a qu’à Cos­mo qu’ils avouent ça.

Cosmopolitan (France) - - SOMMAIRE - Par So­phie HŽ­naff

CO­QUILLE

C’est la pre­mière fois qu’elle vient dî­ner chez moi et j’ai la pres­sion. Heu­reu­se­ment, Mar­mi­ton est là et je confec­tionne un su­perbe pou­let co­co, avec mousse au chocolat en des­sert. Deux as­siettes propres, des cou­verts as­sor­tis, des jo­lies ser­viettes en pa­pier et une bonne bou­teille de vin. Je suis au top, et je vois que dès son ar­ri­vée, elle est as­sez im­pres­sion­née. Mais quand le plat ar­rive, elle tique : « Tu n’as pas mis de ca­ca­huètes ? » Non ! Bien sûr ! Je sais bien qu’elle est al­ler­gique. « Pas d’huile d’ara­chide non plus ? » Ah si, plein. Je ne sa­vais pas que c’était la même chose… Brice, 26 ans

VOIR DU PAYS

Sé­mi­naire de la boîte à Mar­sac, tout le ser­vice y va, on est sept et, en tant que sta­giaire com évé­ne­men­tielle, c’est moi qui gère les tra­jets. J’ob­tiens des su­per ta­rifs de train, je bloque, j’im­prime, hop. C’était par­fait d’après ma boss à un dé­tail près : des Mar­sac, y en a quatre en France et ce­lui que j’ai choi­si est à 380 ki­lo­mètres de l’hô­tel. Pe­ter, 21 ans

BIP BIP

Il n’y a rien que je dé­teste plus que les por­tables au ci­né­ma. Le mien, dès que je suis en­tré dans la salle, je l’ai mis en mode avion. Je jette donc des re­gards cour­rou­cés à ma voi­sine, qui est bien mi­gnonne mais qui sonne de­puis cinq mi­nutes. Comme elle ne ré­agit pas, je fi­nis par lui dire car­ré­ment que son mo­bile sonne. « Non, c’est le vôtre. » En ef­fet. J’ai cou­pé le ré­seau mais pas l’alarme de ma sieste d’hier. Ky­lian, 29 ans

SOU­VE­NIR

Là, ça fait une heure que je marque des points avec Adèle, ma voi­sine d’open space, en lui ra­con­tant com­ment j’ai gar­dé mon ne­veu hier soir. Je suis al­lé le cher­cher à la crèche, je lui ai mixé moi-même sa pu­rée, je l’ai bai­gné et cou­ché, ma soeur était épa­tée. Je vois bien dans les yeux d’Adèle qu’elle me trouve dé­jà plus adulte et tou­chant. C’est quand j’ouvre mon sac de sport et qu’une odeur pes­ti­len­tielle se dé­gage que je perds tout mon cré­dit d’un coup. Le pe­tit jog­ging plein de ca­ca que m’ont don­né les dames de la crèche parce que mon ne­veu avait eu un « ac­ci­dent », j’ai ou­blié de le rendre à ma soeur. Gaë­tan, 24 ans

VIEW RO­MANCE

On est dans le lit d’Inès, la tem­pé­ra­ture com­mence à grim­per et je chu­chote à son oreille : « Si tu as des fan­tasmes, je suis à ton ser­vice… » Inès sou­rit et sort de sa table de nuit un ro­man érotique. « J’ado­re­rais t’en­tendre me lire quelques pages. » OK ! Et un autre fan­tasme que je pour­rais réa­li­ser sans mes lu­nettes que j’ai ou­bliées au bu­reau ? Jules, 34 ans

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.