HEAL­THY

Sur des bases de boxe thaïe, on booste son car­dio et on se gaine comme ja­mais.

Cosmopolitan (France) - - SOMMAIRE - Par So­phie Billaud

CC’est quoi ? Un sport de com­bat ré­ser­vé aux femmes, ins­pi­ré de la boxe thaï­lan­daise, qui as­so­cie car­dio-trai­ning et ren­for­ce­ment mus­cu­laire. Les dif­fé­rences entre boxes thaïe, an­glaise et fran­çaise ? À l’in­verse de la boxe an­glaise où l’on se bat uni­que­ment avec les poings, en boxe thaïe on se sert des jambes, des poings, des coudes et des ge­noux. La boxe fran­çaise, quant à elle, s’ins­pire des af­fron­te­ments de rue avec une tech­nique com­plè­te­ment dif­fé­rente. Le dé­rou­lé d’un cours ? Il dure en­vi­ron 1 h 30. On dé­bute avec 15 mi­nutes de corde à sau­ter. En­suite, on en­file les gants ! La prof nous ap­prend les bases : les mou­ve­ments de coups de poing et de pieds. Puis on tra­vaille les cho­ré­gra­phies de com­bats avec une suc­ces­sion de coups dans les sacs de frappe. Une fois l’en­chaî­ne­ment ac­quis, on peut mettre de la force ! On pour­suit avec 15 mi­nutes de ren­for­ce­ment mus­cu­laire, ci­blé sur les ab­dos, et on ter­mine avec des éti­re­ments. On tra­vaille quoi ? Le corps dans son in­té­gra­li­té : bras, jambes, dos et ab­dos. On ren­force son car­dio et ses muscles, c’est as­sez phy­sique. Cô­té men­tal, on dé­ve­loppe son as­su­rance et on ap­prend à se dé­pas­ser. On sait se dé­fendre au bout de com­bien temps ? Après six séances, on a ac­quis une cer­taine en­du­rance, mais c’est au bout de dix séances que l’on maî­trise les bases. On pra­tique où ? Au Klay, à Pa­ris, mais on trouve des cours dans de nom­breux clubs par­tout en France (Club Med Gym, Les Cercles de la Forme, L’Orange Bleue…). Mer­ci à Haï­fa Fay, coach spor­tive au Klay, klay.fr.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.