Na­well Cres­sot Ter­zi, chez Mor­gan

Na­well est une femme d’au­jourd’hui, sans conces­sion : elle aime le rouge à lèvres ET le foot. Di­rec­trice mar­ke­ting et com­mu­ni­ca­tion, elle tra­vaille pour la marque de­puis huit ans.

Cosmopolitan (France) - - SUCCÈS STORY - Par Manon Pi­bou­leau

Pour vous, quel est le se­cret de la réus­site ? Être op­ti­miste, gar­der le sou­rire et re­le­ver les dé­fis avec pas­sion.

PA­RI GA­GNANT « À l’ori­gine, Mor­gan était une marque de cor­se­te­rie, ra­che­tée par les soeurs Bis­muth en 1968. En 1983, l’en­seigne lance une gamme de prêt-à-porter : six ans plus tard, la pre­mière bou­tique ouvre à Pa­ris. En ti­ti pa­ri­sien, « Mor­gan de toi » si­gni­fie « Je suis mor­due, dingue de toi ». Une dé­cla­ra­tion jusque dans le lo­go en forme de coeur. Notre amour de la mode s’ac­com­pagne d’une autre va­leur : l’ac­ces­si­bi­li­té. Nous avons trou­vé le bon équi­libre entre le prix, le style et la qua­li­té. »

ÉVO­LUER AVEC SON TEMPS « En trente ans, Mor­gan a beau­coup chan­gé. La marque suit l’évo­lu­tion des femmes et de leur fé­mi­ni­té. En France, contrai­re­ment aux États-Unis ou l’Ita­lie, être “sexy” n’était pas consi­dé­ré comme une force. Au­jourd’hui, ça le de­vient. Nous nous as­su­mons ! Avec Mor­gan, elles se sentent sé­dui­santes. Pas pour plaire aux hommes, mais pour s’ai­mer el­les­mêmes. Nous ha­billons toutes celles qui croquent la vie et mènent un quo­ti­dien in­tense. Mal­gré cette mu­ta­tion, nous conser­vons les pièces ico­niques, comme la pe­tite robe noire avec le dé­tail qui fait la dif­fé­rence : un dos ou­vert ou en den­telle. »

L’ÉTÉ, TOUT EST PER­MIS « Notre nou­velle égé­rie, Iris Mit­te­naere, in­carne l’élé­gance à la fran­çaise. Elle est fraîche, pé­tillante et mène une vie à cent à l’heure. Nous avons tra­vaillé main dans la main sur notre col­lec­tion prin­temps-été. Pour les beaux jours, on ose les couleurs : robe fuch­sia, orange élec­trique ou bleu roi. On re­vi­site aus­si la com­bi­nai­son : en jean, en bus­tier ou ample, à la taille cin­trée. La jour­née c’est ul­tra­con­fort, et le soir, très chic avec des ta­lons. »

On com­bine le chic d’une che­mise blanche à un pan­ta­lon sports­wear : suc­cès ga­ran­ti !

Chouette, bien­tôt l’été ! On rêve dé­jà de dé­cou­vrir les épaules et de porter des ma­tières fluides.

Iris Mit­te­naere a tra­vaillé sur la nou­velle col­lec­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.