5 mé­thodes pour op­ti­mi­ser ses re­pas et sa sa­tié­té

À faire, pen­ser, pro­gram­mer, pour que man­ger de­vienne uni­que­ment une source de plai­sir.

Cosmopolitan (France) - - SPÉCIAL CORPS -

S’ar­rê­ter à temps

Comme les Ja­po­nais, on ar­rête de man­ger quand 80 % de la faim est sa­tis­faite, c’est-à-dire lors­qu’on a en­core la sen­sa­tion de ventre plat et de lé­gè­re­té. Cet exer­cice per­met de ré­équi­li­brer fa­ci­le­ment la ba­lance entre les en­trées ca­lo­riques et les dé­penses. De plus, une pe­tite marche d’une quin­zaine de mi­nutes après le re­pas per­met d’abais­ser im­mé­dia­te­ment le taux de sucre dans le sang. Tout bé­nef !

Mettre du fun dans son as­siette

Si un plat fait plai­sir à re­gar­der, on pren­dra le temps de le sa­vou­rer… La règle d’or ? Le top­ping ! On dé­core donc son as­siette avec des sup­plé­ments à trois ca­lo­ries au comp­teur : chips de noix de co­co, grains de gre­nade ou de fruit de la pas­sion, amandes ef­fi­lées, herbes fraîches, graines de chia, olives noires, pluie de flo­cons d’avoine…

Ajou­ter du fro­mage

L’ennemi n° 1 de la ligne, c’est le sucre, qui file di­rect dans le sang avant d’être sto­cké sous forme de graisse si l’or­ga­nisme n’en a pas be­soin. Et il en a ra­re­ment be­soin ! Man­ger des pâtes à la sauce to­mate équi­vaut donc à man­ger du sucre (des pâtes) avec du sucre (de la to­mate), alors que le fro­mage per­met, grâce à ses ma­tières grasses et ses pro­téines, de li­mi­ter le sto­ckage. Attention quand même : quelques grammes suf­fisent à contrô­ler la gly­cé­mie.

Boire de l’eau avant ou après

O.K., ce n’est pas ce qu’il y a de plus mar­rant, mais c’est la seule bois­son qui ne pèse pas dans la ba­lance. Les jus pres­sés à froid sont dé­sor­mais mon­trés du doigt pour leur ap­port en sucre pur, avec zé­ro fibre pour re­te­nir leur ab­sorp­tion par le sang. Le thé vert, ca­non à dis­tance des re­pas pour ses an­ti­oxy­dants, « glou­tonne » lit­té­ra­le­ment les vi­ta­mines et mi­né­raux consom­més pen­dant un re­pas. Quant aux so­das light, ils ouvrent l’ap­pé­tit et l’aug­mentent de 25 %. Quoi ? Ajou­ter des brins de menthe, des ron­delles de concombre ou de gin­gembre dans la ca­rafe d’eau, c’est une bonne fa­çon de l’al­ca­li­ni­ser et de lui don­ner bon goût.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.