4

Cosmopolitan (France) - - SPÉCIAL BEAUTÉ -

Pour ar­rê­ter de contra­rier sa na­ture de che­veux, la base, c’est un coif­feur at­ten­tif qui adapte sa tech­nique au cas par cas. Oui, ça prend du temps, oui c’est un peu plus cher car c’est mi­nu­tieux mais, chez soi, très vite on en com­prend l’in­té­rêt : on peut en­fin se re­coif­fer toute seule. Le fin du fin ? Le coif­feur qui prend le temps de nous re­gar­der sur le pas de porte du sa­lon pour voir com­ment le vent ou la brise se glisse dans nos che­veux. Com­ment ils bougent… et en­fin seule­ment, cou­per se­lon ce mou­ve­ment na­tu­rel.

On dé­mêle vite et green

Avant : On se tar­ti­nait d’après-shampooing, de la racine aux pointes, comme si notre vie en dé­pen­dait. Le cuir che­ve­lu n’en de­man­dait pas tant, et si cette ra­sade de gras dé­mê­lait fa­cile, elle lais­sait aus­si le che­veu mou et re­pu. Sans comp­ter les ra­cines plates, puis grasses dès le len­de­main. Au­jourd’hui : L’idée est de rem­pla­cer cet ins­tant soin par un geste brillance, vi­naigre de cidre, fi­let de ci­tron ou brume coup de frais, qui re­ferme les écailles du che­veu et fa­ci­lite le pas­sage du peigne. Simple et su­per bio. As­tuce Cosmo : Cette re­cette DIY : dans un litre d’eau mi­né­rale froide, ajou­ter 4 cuillé­rées à soupe de vi­naigre de cidre + quelques gouttes d’huile es­sen­tielle de la­vande ou d’ylang-ylang pour neu­tra­li­ser l’odeur. Ver­ser dans un spray de jar­di­nage, c’est prêt ! Au choix : Lo­tion de Fi­ni­tion Ré­gé­né­rante au vi­naigre d’Hi­bis­cus, Ch­ris­tophe Robin ; Vi­naigre de Brillance, Lu­mi­cia, Fur­te­rer ; Vi­naigre de Brillance Gé­ra­nium, Bo­ta­ni­cals, L’Oréal Pa­ris ; Vi­naigre de brillance à la ca­mo­mille, Klo­rane ; Au thé vert et au ca­len­du­la, Brume Re­vi­ta­li­sante, John Mas­ters Or­ga­nics.

On re­trouve le goût du masque

Avant : Soit on zap­pait cette étape, soit on l’ap­pli­quait en ca­ta­plasme sur des che­veux ruis­se­lants d’eau. Perte de temps et d’ar­gent. Au­jourd’hui : À quoi bon man­ger bio, tra­quer les for­mu­la­tions cosmétiques sur les ap­plis, pour s’of­frir en over­dose sur le cuir che­ve­lu conser­va­teurs, pa­ra­bens et si­li­cones ? Il faut nour­rir ses che­veux aus­si correctement que l’on mange avec des tex­tures smoo­thie, yaourt, crème riche, toutes concen­trées en su­per food. Ré­sul­tat ? Bien nour­ris, im­pec­ca­ble­ment vi­ta­mi­nés, les che­veux ré­cu­pèrent de la masse ca­pil­laire. Ap­pé­tis­sant, non ? As­tuce Cosmo : Nour­rir c’est bien, don­ner de l’en­grais c’est en­core mieux pour mul­ti­plier la den­si­té des lon­gueurs. Le se­cret ? Ces am­poules vé­gé­tales in­dé­mo­dables, Com­plexe 5, Fur­te­rer, à base d’huiles es­sen­tielles to­niques d’orange et de la­vande qui, ap­pli­quées avant la pose du masque, boostent la pé­né­tra­tion des ac­tifs nour­ris­sants du masque. Au choix : Tous les masques « des­serts », blin­dés de vi­ta­mines. À la ba­nane ou à l’aloe ve­ra, Fruc­tis Hair Food, Gar­nier ; à l’avoine bio, Masque Na­tu­ra­no­ve­bio, Ké­ra­nove ; au qui­noa, Masque Nour­ris­sant Nu­tri Pro­tein, Der­cos Nu­trients, Vi­chy. Le shampooing sec, éco-res­pon­sable ! Au­jourd’hui, on ne s’en sert pas pour net­toyer les che­veux ou pro­lon­ger le shampooing mais pour rem­pla­cer les tex­tu­ri­sants vo­lu­ma­teurs. Il gaine et donne du vo­lume de ma­nière par­fai­te­ment vé­gane. Au choix : Shampooing Sec Hy­drate, Ba­tiste ; Au lait d’avoine, Klo­rane ; In­vi­si­dry Shampoo, Ma­ria Ni­la ; Au Pam­ple­mousse, Les Sa­vons de Joya.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.