LES CHATBOTS S AR­RIVENT

Courrier Cadres - - DOSSIER -

Vous uti­li­sez sû­re­ment dé­jà la tech­no­lo­gie des chatbots ou agents conver­sa­tion­nels dans votre vie quo­ti­dienne. Ces agents lo­gi­ciels qui ré­pondent à vos ques­tions en ligne, par exemple sur les sites des opé­ra­teurs de té­lé­pho­nie mo­bile. Ils ar­rivent au tra­vail. Leur uti­li­sa­tion dé­pend à pré­sent de la ma­tu­ri­té de l’en­tre­prise. Un risque de déshu­ma­ni­sa­tion ? Pas s’ils sont uti­li­sés à bon es­cient se­lon Mé­la­nie Hache, di­rec­trice stra­té­gie de la zone Emea pour les ap­pli­ca­tions de res­sources hu­ma in esd’ Oracle .“Il ne faut pas que les chat bots rem­placent tous les types d’ in­ter­ac­tion, sur­tout dans le mi­lieu des res­sources hu­maines. Mais dans cer­tains cas, on peut pri­vi­lé­gier la qua­li­té et la ra­pi­di­té des ré­ponses. Par exemple, lors qu’ un salarié veut sa­voir com­bien de jours de congés il lui reste .” Ce qui ne de­vrait pas être le cas de tous les su­jets. “En­re­vanche, beau­coup d’ autres in­ter­ac­tion sont be­soin d’ être por­té es par une per­sonne comme les échanges sur les dé­ve­lop­pe­ments de car­rières, les en­tre­tiens phy­siques …”

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.