LE SÉ­MI­NAIRE FAIT SA RÉ­VO­LU­TION TECH­NO

Courrier Cadres - - LE LAB’ DES DÉCIDEURS -

Si la re­cherche d’un lieu pour ac­cueillir un sé­mi­naire fut long­temps ar­ti­sa­nale (an­nuaire pa­pier, bou­cheà-oreille), la ré­vo­lu­tion numérique bou­le­verse les ha­bi­tudes. De­puis quelques an­nées, les “ve­nue fin­der” (comme Event Fin­der ou H&E 4 You) fa­ci­litent les de­mandes. Ils re­com­mandent les lieux les mieux adap­tés à un évé­ne­ment, grâce à leurs bases de don­nées. Le gain de temps est ap­pré­ciable (la re­cherche se fait en ligne), tout comme les éco­no­mies réa­li­sées. Le ser­vice est en ef­fet gra­tuit pour les en­tre­prises. Ces “ve­nue fin­der” né­go­cient les ta­rifs avec les pres­ta­taires, et sont rémunérés par ces der­niers en fonc­tion des vo­lumes gé­né­rés. Ce sont dé­sor­mais les start-up qui ré­in­ventent les codes en ré­pon­dant à la de­mande crois­sante pour des sé­mi­naires à la jour­née, à tra­vers des plates-formes In­ter­net tou­jours plus com­plètes. Créé en 2013 en tant que spé­cia­liste de lo­ca­tion de bu­reaux, Bird Of­fice vient d’élar­gir son offre aux jour­nées d’étude, avec des for­mules clé en main in­cluant la salle, la res­tau­ra­tion et les pauses, voire des ac­ti­vi­tés an­nexes. Même dé­marche chez la pla­te­forme col­la­bo­ra­tive Choose and Work, qui pro­pose de nou­veaux packs “jour­née d’étude” in­té­grant la salle de réunion et la res­tau­ra­tion, ain­si que des ser­vices (sui­vi com­mer­cial, per­son­nel du­rant l’évè­ne­ment…).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.