High-Tech avec Les Nu­mé­riques : Quel na­vi­ga­teur choi­sir pour son PC ?

Courrier Cadres - - SOMMAIRE - Par Jé­rôme Car­te­gi­ni.

Êtes-vous plu­tôt Ch­rome, Fi­re­fox, Edge ou Ope­ra ? Bien qu’ils af­fichent des similitudes, ces na­vi­ga­teurs Web pour Win­dows 10 (et MacOs) se dis­tinguent en termes de sé­cu­ri­té, de com­pa­ti­bi­li­té, de sta­bi­li­té, de per­for­mances et d’op­tions de per­son­na­li­sa­tion. Et les uti­li­sa­teurs n’hé­sitent plus à les tes­ter afin de trou­ver ce­lui qui leur convient le mieux. Mo­zilla re­bat les cartes

Sur le mar­ché des na­vi­ga­teurs, la do­mi­na­tion de Google re­lève de l’in­so­lence. Avec une part de mar­ché de 64 % sur les or­di­na­teurs, Ch­rome mène lar­ge­ment la danse. Les chal­len­gers ne s’avouent pas pour au­tant vain­cus. À l’image de Fi­re­fox. En pro­cé­dant en no­vembre et jan­vier der­niers à deux im­por­tantes mises à jour, la fon­da­tion Mo­zilla à l’ori­gine du lo­gi­ciel créé en 2002, a re­lan­cé une ba­taille qui sem­blait pliée. Et son opé­ra­tion sé­duc­tion pour­rait bien prendre. Car sa der­nière ver­sion se veut aus­si ra­pide que Ch­rome, tout en cher­chant à uti­li­ser moins de res­sources. Pour ce­la, le na­vi­ga­teur tire par­ti des pro­ces­seurs mul­ti­coeurs pour gé­rer le trai­te­ment des dif­fé­rents pro­ces­sus en pa­ral­lèle afin d’ac­cé­lé­rer le char­ge­ment des pages. Le nou­veau mo­teur de ren­du Ser­vo amé­liore le dé­fi­le­ment, l’af­fi­chage des vi­déos dans les pages Web. Mises bout à bout, ces in­no­va­tions ont per­mis de dou­bler la vi­tesse de Fi­re­fox, tout en le ren­dant par­fai­te­ment stable. Un sé­rieux atout pour le lo­gi­ciel libre.

Per­for­mances : Edge

Et pour­tant, en termes de ra­pi­di­té, Edge spé­ci­fi­que­ment op­ti­mi­sé pour Win­dows 10, creuse l’écart et monte sur la pre­mière place du po­dium. Le na­vi­ga­teur de Mi­cro­soft se ré­vèle aus­si le plus mi­ni­ma­liste avec un nombre li­mi­té d’ex­ten­sions et très peu d’op­tions de per­son­na­li­sa­tion. Ope­ra pointe en se­conde po­si­tion de­vant Fi­re­fox et Ch­rome, au coude à coude en termes de vi­tesse de char­ge­ment des pages. À no­ter que Ch­rome et Edge se montrent plus vé­loces pour le strea­ming vi­déo sur Net­flix. En­fin, le té­lé­char­ge­ment d’un même fi­chier sur les quatre na­vi­ga­teurs place Edge et Ope­ra en tête de­vant Ch­rome et Fi­re­fox.

Res­sources uti­li­sées : Ch­rome

Si Ch­rome est le na­vi­ga­teur le plus com­plet du mar­ché, il est aus­si ré­pu­té pour être le plus lourd et le plus gour­mand en res­sources sys­tème. Et pour­tant, à notre grande sur­prise lors de notre test, Ch­rome oc­cupe le moins de res­sources RAM et CPU sui­vi d’Ope­ra, Fi­re­fox et Edge. Un ar­gu­ment de poids pour celles et ceux qui pos­sèdent un or­di­na­teur avec une confi­gu­ra­tion mo­deste. Lé­ger, stable et ra­pide, Ope­ra est éga­le­ment re­com­man­dé pour ce type de ma­chine. À condi­tion de ne pas uti­li­ser sa pléiade d’ex­ten­sions, Ch­rome peut donc conve­nir pour un PC d’en­trée de gamme. Mais le na­vi­ga­teur de Google brille par­ti­cu­liè­re­ment lors­qu’il peut ex­ploi­ter toutes les res­sources né­ces­saires pour gé­rer les ap­pli­ca­tions et les jeux les plus lourds.

Sta­bi­li­té et com­pa­ti­bi­li­té : éga­li­té

La com­pa­ti­bi­li­té et la sta­bi­li­té à toute épreuve font éga­le­ment par­tie des gros points forts de Ch­rome et de la der­nière mou­ture de Fi­re­fox. S’il peut ar­ri­ver que des na­vi­ga­teurs Web sup­portent mal cer­tains sites, c’est très ra­re­ment le cas avec ces deux solutions. De son cô­té, Ope­ra se ré­vèle par­fois in­ca­pable d’af­fi­cher cer­tains mo­dules

de sé­cu­ri­té et ne gère pas aus­si bien les co­decs vi­déo que ses ri­vaux. Même constat pour Edge qui peine face à la mul­ti­pli­ca­tion d’on­glets et avec cer­tains co­decs.

Sé­cu­ri­té et confi­den­tia­li­té : Fi­re­fox

Fi­re­fox re­prend ici l’avan­tage, car Mo­zilla, en tant que so­cié­té à but non lu­cra­tif, ne re­vend pas les don­nées de ses uti­li­sa­teurs comme d’autres édi­teurs. La ges­tion pa­ral­lèle des pro­ces­sus ren­force la sé­cu­ri­té en iso­lant dans une sand­box les mau­vais codes Ja­vaS­cript. Sans ou­blier une pro­tec­tion ef­fi­cace contre le pis­tage des sites. Google a dé­ci­dé de son cô­té de ren­for­cer dras­ti­que­ment la sé­cu­ri­té avec un bou­clier dé­fen­sif (Ch­rome Clea­nup Tool) dé­ve­lop­pé en par­te­na­riat avec l’édi­teur d’an­ti­vi­rus Eset. Ce der­nier in­tègre un mo­teur de dé­tec­tion plus fiable et des ou­tils per­met­tant de dés­ins­tal­ler les in­dé­si­rables. Mais ques­tion confi­den­tia­li­té, il sub­siste tou­jours de sé­rieux doutes sur la fa­çon dont Google uti­lise les don­nées… Outre un VPN (vir­tual pri­vate net­work) gra­tuit et illi­mi­té pour sur­fer ano­ny­me­ment, Ope­ra dis­pose d’un blo­queur de pub et des fonc­tions de na­vi­ga­tion pri­vée. À no­ter éga­le­ment, qu’en rai­son de sa faible au­dience, Ope­ra est beau­coup moins ci­blé par des at­taques. Un ar­gu­ment de taille… Mi­cro­soft se targue en­fin d’avoir dé­ve­lop­pé un ar­se­nal de dé­fense com­plet pour Edge, dont une sand­box pour vir­tua­li­ser les pages sus­pectes, un mo­dule an­ti­phi­shing, etc. Mais comme Google, Mi­cro­soft ne se conforme pas tou­jours aux bonnes pra­tiques sur la col­lecte de don­nées.

Alors le­quel choi­sir ?

Avec sa der­nière mise à jour, Fi­re­fox joue dé­sor­mais dans la même cour que Ch­rome. Dif­fi­cile, au­jourd’hui, de pré­tendre que l’un est vé­ri­ta­ble­ment meilleur que l’autre. Le pre­mier garde tou­te­fois notre pré­fé­rence pour sa po­li­tique de pro­tec­tion des don­nées. Un ar­gu­ment qui ne semble tou­te­fois pas en­core to­ta­le­ment convaincre les uti­li­sa­teurs qui ne sont que 13,5 % dans le monde, se­lon les der­nières don­nées de Stat­coun­ter, à choi­sir ce na­vi­ga­teur sur PC. Le rou­leau com­pres­seur Google ne fait pas dans la den­telle.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.