Sa­voie

Cuisine et Vins de France - Hors-Serie - - Sommaire - PAR GUILLAUME BAROIN

L’ave­nir sou­rit aux ap­pel­la­tions sa­voyardes, l’al­ti­tude fa­vo­rise la fraî­cheur des vins pro­duits à par­tir de rai­sins que l’on ne trouve qu’ici. Les ex­ploi­ta­tions sont de taille mo­deste et les vi­gne­rons com­mencent à voir l’ave­nir au-de­là des mon­tagne en­nei­gées.

Sa­voie Abymes

Châ­teau de la Vio­lette, 2017 - 5,20 €, Si cette bou­teille était une langue, elle se­rait du genre « goû­tu­rale » née des sols ar­gi­lo- cal­caires aux­quels elle a em­prun­té son charme. Der­rière un robe de vieil or se cache un par­fum suave de fran­gi­pane tiède et de noi­sette fraîche. Son pro l gour­mand en fait un vin qui pas­se­ra avec bon­heur de la pe­tite table de l’apé­ri­tif à la grande table du re­pas do­mi­ni­cal.

Châ­teau de la Vio­lette. 203, route de Myans 73800 Les Marches. 04 79 28 13 30. p.lo­za­no@adrien- va­cher.com

Cré­mant de Sa­voie brut

Ven­dange et ls - 9 € Sous cette sobre éti­quette et un nom trop beau pour être hon­nête, il y a bien une fa­mille de vi­gne­rons. Après une for­ma­tion en Bour­gogne, Ben­ja­min re­vient en 2015 tra­vailler avec sa com­pagne sur leur 9,5 hec­tares. Fruit d’un as­sem­blage de char­don­nay et de cé­pages sa­voyards, ce vin o re une bulle cro­quante sur les agrumes. Un bou­chon de fraî­cheur à ex­pul­ser à l’apé­ri­tif. Ven­dange et ls, 132, route du Clou, Le Mio­la­net, 73250 Saint-Pierre-d’Al­bi­gny. 06 84 68 77 48. in­fo@do­maine-ven­dange.com

Sa­voie Abymes

Pas­cal et Ben­ja­min Ravier, 2017 - 6,20 € A n de gar­der la fraî­cheur des som­mets propre à cette AOC née en 1973 les frères Ravier ont éle­vé cet abymes dans une cuve en in­ox. Les re ets blancs ar­gen­tés dans le verre res­semblent à la ré­ver­bé­ra­tion du so­leil sur la neige. Un par­fum de menthe fraîche met le cé­page Ja­quère en avant. Por­té par un gaz qui fait vi­brer les pa­pilles, il croque la man­da­rine tout en lais­sant la place à un nal aci­du­lé. La bou­teille des amis. Cha­cu­zard, 73800 Myans. 04 79 28 10 97. vé­ro­nique.gi­net@wa­na­doo.fr

Rous­sette de Sa­voie

La Cave du Prieu­ré, Ma­res­tel 2016 - 11,50 € At­ten­tion pé­pite ! Née sur le co­teau ar­gi­lo-cal­caire de Ma­res­tel cette rous­sette ré­sume l’es­prit généreux de la Sa­voie. Sous un man­teau d’or li­quide le nez se drape dans des sen­teurs d’amandes, de miel de eurs que ra­fraî­chit une touche ré­glis­sée. Au pa­lais on des­cend un champ de bosses qui fait re­bon­dir sur l’abri­cot mûr ou la mi­ra­belle. Sa nale a lieu dans la bouche par un jet pou­dré de ocons de sel. La Cave du Prieu­ré, Le Haut, 73170 Jon­gieux. 04 79 44 02 22. con­tact@ ca­ve­du­prieure.fr

Seys­suel

Ai­mé Ber­nard et Fils, Pres­tige 2016 - 6,20 € Entre l’Ain et la Haute-Sa­voie, il ne faut pas confondre cette ap­pel­la­tion avec les co­teaux de Seys­suel en Val­lée du Rhône nord. Ici le cé­page Al­tesse avoue 55 ans d’âge moyen. Por­té par un nez eu­ri (aca­cia, tilleul), il dé­livre une sa­veur d’agrumes que l’on « gobe » plus que l’on ne mâche. Sa nesse de jus étale une nale en queue de paon sur les épices douces. Idéal sur des cre­vettes au cur­ry. Le tout à prix doux. Ai­mé Ber­nard et Fils, 205, rue des vignes Sy­lans, 04 50 56 19 18. 01420 Cor­bo­nod. gaec. ber­nard. ls@ gmail.com

Sa­voie Ar­bin

Do­maine Fa­bien Tros­set, Mon­deuse Ava­lanche 2017 - 12 € À son compte de­puis 2011, ce pro­duc­teur ré­colte 13 hec­tares de mon­deuse, cé­page prin­ci­pal en ar­bin, sur les 17 hec­tares de son do­maine. Il prend ici une forme li­quide rouge sang et un par­fum puis­sant très poi­vré. Une tex­ture large aux ta­nins po­lis s’al­longe sur des vagues de poivre vert que sou­tiennent de beaux amers. Un sou e vert qui ira bien à un ca­nard la­qué. Do­maine Fa­bien Tros­set, ZA d ’ Ar­bin Ave­nue Gam­bet­ta 73800 Ar­bin. 04 57 36 45 03. tros­set.fa­bien@orange.fr

Sa­voie Chi­gnin

Do­maine An­dré et Mi­chel Qué­nard, vieilles vignes 2017 – 6,90 € Cette cu­vée est une sé­lec­tion is­sue de vignes sexa­gé­naires en cé­page Jac­quère sur le ter­roir pen­tu d’ébou­lis de Chi­gnin. Ses notes de zestes d’orange et de com­ba­va sti­mulent d’abord votre nez. Au pa­lais, avec son co­té per­lant, il joue les to­niques, les vi­re­vol­tants. Son cô­té aci­du­lé im­mé­diat en fait un com­pa­gnon idéal pour dé­grais­ser les pre­mières tar­ti ettes au­tom­nales. Do­maine An­dré et Mi­chel Qué­nard, 1327, route du co­teau de Tor­mé­ry, 73800 Chi­gnin. con­tact@am- que­nard. 04 79 28 12 75

Sa­voie Chi­gnin-Ber­ge­ron

Do­maine G&G Bou­vet, Sainte Dominique 2015 - 12 € Une belle cu­vée pour ce do­maine re­pris en jan­vier 2018. Une robe miel in­tense, un par­fum qui met le feu au nez par sa com­plexi­té : ba­diane, amande, can­nelle, ré­glisse. Son en­trée en bouche est large, do­mi­née par une sa­veur ma­ture d’abri­cot. Mal­gré ce­la, sa nale reste di­geste et sa­line. Un grand blanc de garde que vous pou­vez dé­jà ou­vrir. Et qui blu era à l’aveugle les connais­seurs !

Do­maine Bou­vet, 130, che­min des Pillettes, 73250 Fré­te­rive. 04 79 28 54 11. con­tact@do­maine-bou­vet.com

Rous­sette de Sa­voie

Do­maine de l’Idylle, Anne de Chypre 2017 - 8 € L’his­toire ra­conte que c’est Anne de Chypre « la plus belle prin­cesse au monde », qui a don­né son nom au cé­page Al­tesse qu’elle ame­na dans sa cor­beille de ma­riage. L’or de sa cou­ronne fait de ceps tren­te­naires brille de re ets blancs. Son cou se par­fume de dé­li­cates notes de zestes d’agrumes. Sa co­lonne ver­té­brale lon­gi­ligne trouve un équi­libre par­fait avec la chair du ci­tron mûr. Cette beau­té plai­ra au joyeux peuple des bu­veurs. Do­maine de l’Idylle, 339, rue Croix- de- l’Or­maie, 73800 Cruet. 04 79 84 30 58. tiol­lier. idylle@ wa­na­doo.fr.

Sa­voie Chi­gnin-Ber­ge­ron

Do­maine Jean Per­rier et ls, Fleur de Rous­sanne 2017 - 16 € Les Per­rier pro­duisent 60 hec­tares et cultivent de­puis 1853. Ce acon a de la rous­sanne la robe do­rée des blés et de l’ar­gile cal­caire sa na­ture franche. Re­vê­tu de noi­sette et d’amande grillée, le cé­page dia­logue avec le nez. Dès la mise en bouche il em­plit le pa­lais d’une sa­veur mûre qu’un doux gaz tient en ha­leine. Un vin à la sa­veur tra­çante qui se des­cend aus­si vite qu’une piste verte. Do­maine Jean Per­rier et ls, 180, rue de la Jac­quère 73800 Les Marches. 04 79 28 11 45 in­fo@ vins-per­rier.com

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.