Consom­ma­tion : boire moins, mais mieux

Cuisine et Vins de France - Hors-Serie - - Demain Le Vin... -

La consom­ma­tion na­tio­nale de vin est en nette di­mi­nu­tion de­puis plu­sieurs an­nées. En 1975, les Fran­çais consom­maient 100 litres/an par ha­bi­tant, contre moins de 42 litres/an (France AgriMer) au­jourd’hui. Il est vrai qu'au­pa­ra­vant, ac­com­pa­gner de vin cha­cun des re­pas était une ha­bi­tude an­crée, tan­dis que cette consom­ma­tion est de­ve­nue plus oc­ca­sion­nelle (an­ni­ver­saires, dî­ners en fa­mille ou entre amis, sor­ties, etc.). Pour les Fran­çais, le vin est pas­sé d’une consom­ma­tion uti­li­taire à une consom­ma­tion cultu­relle. Le terme « pre­miu­mi­sa­tion » ex­plique l’idée de boire moins, mais mieux. De­puis main­te­nant plu­sieurs an­nées, il a été dé­mon­tré qu'en ma­tière de bois­sons al­coo­li­sées les Fran­çais pri­vi­lé­gient la qua­li­té à la quan­ti­té.

Pho­to : D.R.

Pho­to : D.R.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.