Les ALGUES, un tré­sor ve­nu de la mer

On trouve main­te­nant les algues sur les mar­chés ou dans les ma­ga­sins spé­cia­li­sés asia­tiques ou de dié­té­tique.

Cuisine Sante - - Le Diabète -

Les algues sti­mulent les glandes en­do­crines, ce qui est ef­fec­ti­ve­ment utile en cas de DNID. La no­ri rouge ja­po­naise est riche en pro­téines, vi­ta­mine et en sels mi­né­raux, dont le cal­cium et le po­tas­sium. Elle entre dans la pré­pa­ra­tion des cé­lèbres su­shis. La kom­bu, elle, est plus sombre et vo­lu­mi­neuse. Elle est aus­si très riche en sels mi­né­raux et en iode et en vi­ta­mine A. L’izi­ki est la plus “Yang ” des algues, et donc la plus in­di­quée par la macrobioti­que contre le dia­bète, dé­si­gné comme ma­la­die Yin. Sa te­neur en cal­cium et en fer est im­pres­sion­nante. La wa­ka­mé est en­fin une algue verte ou brune que l’on peut consom­mer en sa­lade ou cuite avec des cé­réales.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.