Conseils pour agir

Décisions - - Strategies -

- pro­po­sez des séances d’ap­pren­tis­sage pour ré­in­ves­tir le temps pour soi : res­pi­ra­tion, ba­lades d’émer­veille­ment, dis­cus­sions-confé­rences au cou­cher de so­leil (un vrai émer­veille­ment), - or­ga­ni­sez une fois ou deux par se­maine, la ba­lade au mar­ché pour ache­ter en col­lec­tif des pro­duits lo­caux et or­ga­ni­ser un re­pas com­mu­nau­taire (du cam­ping, d’un quar­tier du cam­ping, sur un thème par­ti­cu­lier…), - va­lo­ri­sez les pro­duits du ter­roir et les cir­cuits courts, - pro­po­sez des ac­ti­vi­tés tôt le ma­tin comme c’est le cas dans les îles ou en Amé­rique : les va­cances sont certes du som­meil, mais c’est aus­si pro­fi­ter d’une longue jour­née d’été qui se ter­mi­ne­ra plus tôt le soir, sa­chant qu’il est bien meilleur pour le rythme chro­no­bio­lo­gique de fonc­tion­ner avec le rythme du so­leil, - sup­pri­mez vos pen­dules, hor­loges… de vos es­paces pu­blics, - ne pres­sez pas vos clients sur place : on a le droit en va­cances de prendre son temps, c’est même pour ce­la que l’on prend des va­cances, - ar­gu­men­tez sur le temps long des va­cances et la plé­ni­tude qu’il pro­cure, ce­la per­met­tra de mieux faire per­ce­voir vos pe­tites la­cunes dans le res­pect des dé­lais : la bon­ho­mie doit faire par­tie des va­cances si­non elle ne sert à rien (per­sonne n’a en­vie de pas­ser des va­cances chro­no­mé­trées), - ne si­gnez sur­tout pas vos mots (emails no­tam­ment) d’un « A très vite » for­cé­ment hâ­tif, soup­çon­nant d’en­gen­drer une ré­ac­tion contre-pro­duc­tive se tra­dui­sant par une ré­ponse plus lente à ve­nir.

Gar­dez pré­sent à l’es­prit, et com­mu­ni­quez lar­ge­ment, que le vrai luxe au­jourd’hui c’est le temps pour soi, pas l’es­pace, pas la va­leur pé­cu­niaire des biens. Le mo­ment a une vraie va­leur et c’est lui que vous de­vez vendre. L’étude an­nuelle Google Tra­vel ré­vèle de plus en plus l’im­por­tance des mi­cro-mo­ments.

Et s’il faut re­te­nir une idée forte du temps long et du plein air as­so­cié, elle nous vient de l’écri­vain Ro­bert Louis Ste­ven­son, l’au­teur de l’Ile au tré­sor : « Le de­hors gué­rit ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.