Fram­boises

Détente Jardin Hors-série - - Le Sommaire -

Quand on pense à un été plein de ju­teuses fram­boises mû­ries au so­leil, on n’a qu’une en­vie : en plan­ter, en­core et en­core. Choi­sis­sez des fram­boises re­mon­tantes et non re­mon­tantes, pour pou­voir ré­col­ter de juin à oc­tobre. Elles donnent des cannes (des tiges dres­sées li­gneuses) et fruc­ti­fient pen­dant une bonne di­zaine d’an­nées, si­non plus. Et elles vous pa­raî­tront en­core bien meilleures quand vous ver­rez le prix d’une bar­quette au su­per­mar­ché.

La culture

Plan­tez

La fin d’au­tomne ou le dé­but du prin­temps, quand le temps n’est pas trop froid, est une bonne pé­riode pour plan­ter vos fram­boises. Choi­sis­sez un en­droit dé­ga­gé et en­so­leillé. Le sol doit être drai­nant et en­ri­chi en com­post ou en fu­mier bien mûr. Avant de plan­ter, trem­pez les ra­cines dans un seau d’eau. Es­pa­cez les cannes de 45 cm, avec

1,80 m entre les rangs. Cou­vez les ra­cines de 5 cm de terre fine. Tous les bour­geons blancs à la base des tiges doivent être au ni­veau du sol. Tas­sez la terre au­tour des cannes et ar­ro­sez co­pieu­se­ment.

Les cannes sont gé­né­ra­le­ment dé­jà taillées, prêtes à plan­ter quand vous les ache­tez. Si ce n’est pas le cas, cou­pez-les à 15-20 cm du sol. Vous pou­vez aus­si plan­ter plu­sieurs cannes en­semble dans un mas­sif ou un grand pot, en les at­ta­chant à un tu­teur cen­tral.

En­tre­te­nez

Les fram­boi­siers non re­mon­tants fruc­ti­fient sur les cannes d’un an. At­ta­chez les nou­velles cannes qui se dé­ve­loppent et taillez toutes celles qui sont faibles. Lais­sez 15 cm entre les cannes, et sup­pri­mez celles qui sont en sur­nombre. Après la fruc­ti­fi­ca­tion, ra­bat­tez toutes les cannes qui ont por­té des fruits à ras du sol.

Les fram­boises re­mon­tantes donnent des cannes qui fleu­rissent et fruc­ti­fient la même an­née.

Cou­pez toutes les cannes à ras en hi­ver, ce qui per­met que de nou­velles se dé­ve­loppent l’an­née sui­vante. Elles sont moins hautes et se sup­portent les unes les autres. Au prin­temps, ap­por­tez un en­grais com­plet et épan­dez du mulch au pied des plantes, pour conser­ver la fraî­cheur au ni­veau des ra­cines et sup­pri­mer les mau­vaises herbes. Ar­ro­sez les fram­boi­siers lors des épi­sodes de sé­che­resse.

Récoltez

Les fram­boises sont ex­trê­me­ment fra­giles. Les fruits mûrs doivent tom­ber presque seuls dans la main.

Conser­vez

Il vaut mieux consom­mer les fram­boises di­rec­te­ment après la ré­colte, même s’il est pos­sible de les conser­ver quelques jours au ré­fri­gé­ra­teur sans les avoir la­vées (l’hu­mi­di­té les fait pour­rir), dis­po­sées sur une seule couche dans un plat. La plu­part se congèlent bien. Éta­lez-les sur un plat, lais­sez-les se conge­ler, puis met­tez-les dans des sac de congé­la­tion.

Dé­gus­tez

Consom­mez-les fraîches, en glaces, en cou­lis ou en smoo­thies.

Ayez l’oeil

Po­sez un fi­let sur les fram­boi­siers pour ne pas les ex­po­ser à l’ap­pé­tit des oi­seaux.

APRÈS LA RÉ­COLTE, ra­bat­tez au ras du sol les fram­boi­siers non re­mon­tants.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.