Mûres

Détente Jardin Hors-série - - Le Sommaire -

Dé­li­cates à trans­por­ter et conser­ver, les mûres sont oné­reuses. Vous pou­vez cueillir des mûres sau­vages, mais leur taille et leur saveur ne se com­parent pas avec celles des mûres culti­vées.

La culture Plan­tez

Vi­gou­reuses, peu ram­pantes, les mûres culti­vées sont plus ci­vi­li­sées que leurs cou­sines des champs. At­ta­chez les cannes au fur et à me­sure de leur crois­sance sur des fils de fer ten­dus contre un mur ou une clô­ture.

Les mûres de culture sont as­sez peu exi­geantes : don­nez-leur le plein so­leil et une terre riche en com­post et bien drai­née et vous vous ré­ga­le­rez avec de pleins pa­niers de fruits. Ache­tez les plantes à ra­cines nues en hi­ver. Lais­sez-les trem­per avant la plantation. En­ter­rez chaque canne au ni­veau où elle était avant l’ar­ra­chage (ce­la se re­père sur la tige) et tas­sez le sol. Ar­ro­sez abon­dam­ment. Es­pa­cez-les de plus ou moins 1,5 m se­lon leur vi­gueur (à voir avec le ven­deur ou le pé­pi­nié­riste).

En­tre­te­nez

Les fruits ap­pa­raissent sur les cannes de deux ans. Quand vous at­ta­chez les tiges sur leur sup­port, sé­pa­rez les nou­velles pousses des an­ciennes pour em­pê­cher la trans­mis­sion de ma­la­dies fon­giques du feuillage an­cien aux jeunes feuilles.

Lors du pre­mier prin­temps, quand les cannes émergent, taillez tout le vieux bois au ras du sol. At­ta­chez les jeunes pousses à leur sup­port. Au deuxième été, vous au­rez de nom­breuses cannes.

Fleurs et fruits vont suivre. Ar­ro­sez ré­gu­liè­re­ment les plantes pen­dant cette pé­riode. Après la ré­colte, cou­pez les cannes ayant fruc­ti­fié (celles de deux ans) au ras du sol. Cou­vrez les ex­tré­mi­tés cou­pées avec du com­post, pour qu’elles se dé­com­posent vite. At­ta­chez les nou­velles cannes qui sortent au prin­temps. Tous les 2 ou 3 ans, à la fin de l’hi­ver, épan­dez une épaisse couche de com­post ou de fu­mier bien dé­com­po­sé, sur l’en­semble de la zone ra­ci­naire. Si vous no­tez un dé­clin de la vi­gueur des cannes, ap­por­tez de l’en­grais à base de fu­mier de poule.

Récoltez

Pour ob­te­nir des fruits su­crés, lais­sez-les mû­rir plei­ne­ment. Cueillez-les dou­ce­ment et met­tez-les dans un plat creux, en évi­tant de les écra­ser. At­ten­tion au jus qui tache les vê­te­ments.

Conser­vez

Les mûres s’abîment très fa­ci­le­ment et se conservent très peu de temps. En re­vanche, elles se congèlent très bien.

Dé­gus­tez

La­vez-les fruits et ôtez la queue avant d’en faire des tartes, des cla­fou­tis, des confi­tures, des ge­lées, des crumbles, du si­rop et du vin mai­son.

Ayez l’oeil

Si vous n’avez pas de cages à fruits pour pro­té­ger les mûres des oi­seaux af­fa­més, at­ten­dez que les fleurs soient pol­li­ni­sées et po­sez un voile en non tis­sé par des­sus les plantes.

Veillez à ce que les ex­tré­mi­tés des cannes ne touchent pas le sol, car elles s’y en­ra­ci­ne­raient vite. Ar­ra­chez les gour­mands qui ap­pa­raissent au ras du sol, car ils af­fai­blissent la plante.

NOU­VELLES CANNES. Elles émergent chaque an­née du sol.

AT­TA­CHEZ LES TIGES. Pa­lis­sez les nou­velles pousses sur des fils de fer ten­dus, en les es­pa­çant ré­gu­liè­re­ment.

‘ADRIENNE’

‘LOCH NESS’

LES MÛRES mû­rissent sur plu­sieurs se­maines, ce qui donne des ré­coltes éche­lon­nées.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.