Ins­tal­lez des ca­mé­lias

Les va­rié­tés les plus pré­coces fleu­rissent avant la Tous­saint et les plus tar­dives re­noncent en mai : la sai­son fraîche, c’est vrai­ment leur truc. Pro­fi­tez-en pour les plan­ter.

Détente Jardin - - Cahier Pratique • Fleurs -

Du frais avant tout

S’ils ont une exi­gence par­ti­cu­lière, c’est d’avoir une terre qui doit res­ter moite même au plus chaud de l’été à 50 cm de pro­fon­deur, sans quoi ils se dé­plument et pé­ri­clitent. Il leur faut une si­tua­tion om­bra­gée une par­tie de la jour­née.

Le sol ne doit pas être cal­caire mais les ca­mé­lias sont plus to­lé­rants qu’on ne le dit. Ceux d’au­tomne sup­portent mieux le cal­caire que ceux de prin­temps : ils ac­ceptent un pH de 7.

Plan­tez, en­ri­chis­sez

À la mise en place et quelle que soit la va­rié­té, pré­pa­rez un trou, dé­com­pac­té en pro­fon­deur. Ne dé­faites pas la motte. Amen­dez la terre avec une bonne quan­ti­té de com­post mûr ou mieux, du ter­reau de feuilles. Ar­ro­sez co­pieu­se­ment la plante et ap­por­tez un paillis de feuilles mortes au pied.

Feuillage aver­tis­seur

Les ca­mé­lias vous si­gna­le­ront vite un pro­blème par la dé­co­lo­ra­tion de leur feuillage. Trop de so­leil pro­duit des taches aux contours nets, comme une in­so­la­tion. Trop de cal­caire dé­co­lore les vieilles feuilles, de fa­çon uni­forme. Les vi­rus (in­gué­ris­sables) forment une mo­saïque, comme ici.

Pour les opi­niâtres

La mul­ti­pli­ca­tion des ca­mé­lias s’ef­fec­tue par se­mis (le co­lo­ris n’est pas fi­dèle), par mar­cot­tage (pour les grands su­jets) ou par bou­tu­rage (ci-de­sus) : en­ter­rez aux trois quarts dans du sable une ex­tré­mi­té de 10 cm et dont vous au­rez re­taillé les feuilles. Pa­tien­tez un à deux ans, à l’ombre et au frais !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.