Avec un tronc

À la dif­fé­rence des souches, les troncs sont plus hauts et peuvent être dé­pla­cés. Idéal pour fa­bri­quer vous-même vos sièges de jar­din !

Détente Jardin - - Inspirations -

Ta­bou­rets de comp­toir

Des troncs, des ron­delles de dia­mètre plus grand, neuf grandes vis… et voi­ci trois ta­bou­rets de jar­din qui vont du­rer plu­sieurs an­nées. Notre con­seil : pas­sez l’as­sise à l’huile de lin, pour re­tar­der le pour­ris­se­ment du bois. Ou bien choi­sis­sez de l’aca­cia ou du châ­tai­gnier…

Siège no­made

Pour faire ce ta­bou­ret bien pra­tique, il vous faut une ron­delle épaisse d’une qua­ran­taine de cen­ti­mètres, trois rou­lettes et des vis.

Notre con­seil : choi­sis­sez les roues les plus larges pos­sible afin qu’elles roulent ai­sé­ment et, si vous uti­li­sez votre ta­bou­ret sur une ter­rasse en bois, pour qu’elles ne se bloquent pas dans les rai­nures.

Fau­teuils sculp­tés

À l’aide d’une tron­çon­neuse et d’une scie, dé­cou­pez la par­tie su­pé­rieure de troncs pour leur don­ner une forme de dos­sier. Pon­cez les dos­siers et les as­sises soi­gneu­se­ment.

Notre con­seil : faites en sorte qu’il n’y ait pas de creux dans l’as­sise de vos fau­teuils, afin que l’eau de pluie ne puisse pas s’y ac­cu­mu­ler.

Pas ja­po­nais sim­plis­simes

Dé­cou­pez des ron­delles de 6-8 cm et écor­cez-les. Il ne reste plus qu’à les dis­po­ser sur les pas­sages les plus uti­li­sés.

Notre con­seil : pas­sez la sur­face du des­sous des ron­delles au cha­lu­meau pour en brû­ler les pre­miers mil­li­mètres et re­tar­der ain­si le pour­ris­se­ment du bois. Po­sez vos pas sur un lit de gra­vier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.