Détente Jardin

Vos to­mates sont-elles vrai­ment « sans ar­ro­sage » ?

- Botany · Gardening · Biology · Hobbies

Une fois plan­tés sur le ter­rain, mes plants de to­mates vont se conten­ter de l’ir­ri­ga­tion le jour de la plan­ta­tion. Je mets qua­si­ment trois mois pour plan­ter tous mes plants car l’ex­ploi­ta­tion manque d’eau : avec une pompe, j’ar­rive tout juste à un dé­bit de 500 à 600 l d’eau par heure alors qu’un ma­raî­cher du coin bé­né­fi­cie de 25 m3 par heure. Soit pra­ti­que­ment cin­quante fois plus d’eau ! Il faut donc que je trouve des pa­rades. J’étale les plan­ta­tions. De cette fa­çon, je suis en me­sure d’abreu­ver au moins une fois tous les plants au mo­ment de la plan­ta­tion. Mal­heu­reu­se­ment, je peux ra­re­ment leur faire bé­né­fi­cier d’un autre ar­ro­sage pen­dant l’été. Le bé­né­fice de ne pas ar­ro­ser (car il y en a un !) est qu’au­cune mau­vaise herbe ne va pous­ser et faire concur­rence aux plants de to­mates. Dans notre ré­gion, on peut comp­ter sur les abon­dantes pluies d’au­tomne qui vont fort per­mettre un re­gain de vi­gueur et une aug­men­ta­tion de la pro­duc­tion.

 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from France