LA DUNE DU PI­LAT

UN AIR DE SA­HA­RA

Detours en France Hors-série - - Sommaire - TEXTE DE SO­PHIE DE­NIS

Clas­sée « Grand Site na­tio­nal », la dune du Pi­lat – ou Py­la – est la star du bas­sin d’ar­ca­chon. Ce grand cor­don de sable, pris entre la pi­nède landaise d’un cô­té et l’océan At­lan­tique de l’autre, est au­jourd’hui la plus haute dune d’eu­rope.

À l’en­trée Sud du bas­sin d’ar­ca­chon, c’est un pay­sage hors du com­mun qui s’offre à la

vue avec la dune du Pi­lat. La crête sa­bleuse s’étire sur 3 ki­lo­mètres de long et 500 mètres de large ! Soit 60 mil­lions de mètres cubes de sable as­sem­blés par l’océan et le vent. Culmi­nant à 110,5 mètres, elle est la plus haute dune d’eu­rope. Ce chiffre of­fi­ciel date de 2017 mais est fluc­tuant (on l’a dé­jà me­su­rée à 114 mètres) car la dune bouge en per­ma­nence sous l’ac­tion des vents et des phé­no­mènes d’éro­sion. La mon­tée au som­met se fait via un es­ca­lier. Les plus spor­tifs, eux, es­ca­ladent la pente raide dans le sable mou… D’en haut, la vue est ex­tra­or­di­naire, à 360 de­grés : d’un cô­té, le vert de la pi­nède ; de l’autre, le bleu de l’océan et les contours do­rés du banc d’ar­guin, la sil­houette du cap Fer­ret do­mi­né par son phare… On peut ef­fec­tuer le tour de la dune en com­men­çant par lon­ger la crête pour re­ve­nir vers le bord de plage. Pieds dans le sable fin, che­veux ébou­rif­fés par le vent, cette ba­lade donne l’illu­sion d’un trek sa­ha­rien ! L’« ar­chi­tec­ture » in­té­rieure de la dune té­moigne de l’an­cien­ne­té de ce mo­nu­ment na­tu­rel. Au plus bas, des couches de pa­léo­sols (des sé­di­ments fos­siles) re­montent jus­qu’à 8 000 ans avant notre ère.

1,5 MIL­LION DE VI­SI­TEURS PAR AN

La dune doit son as­pect ac­tuel à un énorme banc de sable qui s’éten­dait au xviie siècle en avant de la côte. Son sable a été peu à peu dé­po­sé par les cou­rants ma­rins ; sé­ché par le vent, il est ve­nu se blo­quer contre la fo­rêt de La Teste. Di­verses me­sures ont été prises afin de fixer cette « mon­tagne » mo­bile : plan­ta­tions de pins et d’oyats, mise en place d’une cou­ver­ture de bran­chages et de pa­lis­sades en bois pour pié­ger le sable… Sous l’ac­tion du vent, la dune conti­nue à re­cu­ler inexo­ra­ble­ment, ava­lant chaque an­née en­vi­ron 3 mètres de fo­rêt landaise. Dans un siècle, elle au­ra avan­cé jus­qu’à la route de Biscarrosse. Afin de pou­voir ac­cueillir la foule de vi­si­teurs (1,5 mil­lion par an) tout en pro­té­geant ce joyau, la dune du Pi­lat a été clas­sée « Grand Site de France » en 1978. ∫

LA DUNE CONTI­NUE DE RE­CU­LER INEXO­RA­BLE­MENT. LES SPÉ­CIA­LISTES ES­TIMENT QUE DANS UN SIÈCLE ELLE AU­RA AVAN­CÉ JUS­QU’À LA ROUTE DE BISCARROSSE.

Of­fice de tou­risme : Es­pla­nade Georges-pom­pi­dou, 33120 Ar­ca­chon. 05 57 52 97 97. www. ar­ca­chon.com ; www.du­ne­du­pi­lat.com

L’es­ca­lier qui per­met d’ac­cé­der à la crête de la dune est ins­tal­lé juste avant Pâques. Il reste en place jus­qu’aux va­cances de la Tous­saint, où il est dé­mon­té pour évi­ter son en­sa­ble­ment. Bien sûr, le site est ac­ces­sible toute l’an­née, même sans es­ca­lier… mais avec de bons mol­lets !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.