SENS

L’AU­DACE DE SAINT- ÉTIENNE

Detours en France Hors-série - - Sommaire - TEXTE DE SO­PHIE BOGROW

Bien que très mo­di­fiée au fil du temps, Saint-étienne a ré­vo­lu­tion­né l’art des ca­thé­drales et fut source d’ins­pi­ra­tion pour les grandes gothiques. On doit ce chef-d’oeuvre à un gé­nial bâ­tis­seur, Guillaume de Sens.

La cé­lé­bri­té de la ba­si­lique de Saint-de­nis, né­cro­pole des rois de France, a oc­cul­té la pre­mière « vraie » ca­thé­drale go­thique : Saint-étienne de Sens. « C’est pour­tant dans cette ca­thé­drale qu’a été pro­ba­ble­ment inau­gu­ré le prin­cipe de liai­son de la voûte d’ogives avec contre­bu­te­ment des arcs-bou­tants ex­té­rieurs », dé­fend l’his­to­rien Gé­rard De­ni­zeau dans son La­rousse des ca­thé­drales. 1135. L’ar­che­vêque Hen­ri San­glier dé­cide de rem­pla­cer la ca­thé­drale ro­mane par une grande ca­thé­drale. Plus de 110 mètres de long, une nef de 24 mètres de haut sur 15 mètres de large : un grand dé­am­bu­la­toire... Bien qu’en­core mar­qué par le ro­man, l’édi­fice sur­prend son époque par son am­pleur et la lu­mi­no­si­té qui y règne. Car, grâce aux arcs-bou­tants, les murs sont al­lé­gés et peuvent être cou­verts de baies im­menses, qui font en­trer la lu­mière... La fa­çade oc­ci­den­tale est, elle, en­ca­drée par deux tours et s’or­ga­nise au­tour d’un por­tail cen­tral sculp­té consa­cré au mar­tyre de saint Étienne. Bien que mo­di­fiée ul­té­rieu­re­ment – un in­cen­die en 1184 puis un ef­fon­dre­ment de la tour sud en 1273 obligent à une re­cons­truc­tion par­tielle –, Saint-étienne, d’une éton­nante pré--

co­ci­té, pré­sente nombre de ca­rac­té­ris­tiques des fu­tures grandes ca­thé­drales gothiques. L’au­dace et la mo­der­ni­té de l’édi­fice sont dues en par­tie au bâ­tis­seur Guillaume de Sens. On ne sait pas grand- chose de lui, si ce n’est qu’il est un maître d’oeuvre très ré­pu­té de son vi­vant. La preuve ? Il est choi­si pour éle­ver une par­tie de la ca­thé­drale de Can­ter­bu­ry, dans le Kent, qui avait été dé­truite par un in­cen­die en 1174.

ET GUILLAUME EXPORTE LE GO­THIQUE OUTRE-MANCHE…

L’ar­che­vêque de Can­ter­bu­ry, Tho­mas Be­cket (1117-1170), avait sé­jour­né quelques an­nées au­pa­ra­vant à Sens : peut- être avai­til été sé­duit par l’édi­fice d’un genre nou­veau ? « Dans la ca­thé­drale an­glaise, le Fran­çais re­cons­truit la par­tie oc­ci­den­tale et le choeur, qui s’élève – comme à Sens – sur trois ni­veaux, et avec des voûtes d’ogives à six arcs. Au­tant dire qu’il exporte le go­thique outre-manche ! », ex­plique Alain Erlande-bran­den­burg. L’ar­chi­tecte se pro­cure de la pierre de Caen et fait im­por­ter, pour les co­lonnes, le marbre de Pur­beck, un cal­caire blanc qui se­ra dès lors uti­li­sé dans nombre d’églises an­glaises. « Guillaume est un de ces es­prits brillants et créa­tifs, dé­crit Alain Erlande-bran­den­burg. Il a une puis­sance de per­sua­sion in­croyable. On l’ad­mire aus­si pour les in­gé­nieuses ma­chines qu’il construit, qui servent à char­ger et dé­char­ger les ba­teaux et le­ver les ma­té­riaux. Cet homme fait par­tie de ces bâtisseurs ré­vo­lu­tion­naires, qui ont consi­dé­ra­ble­ment fait bou­ger les choses. » Le maître d’oeuvre fait une chute lors des tra­vaux à Can­ter­bu­ry. Im­mo­bi­li­sé, il re­tourne à Sens où il dé­cède en 1180. †

Of­fice de tou­risme de Sens, place JeanJau­rès, 89100 Sens. 03 86 65 19 49. www.tou­risme- sens.com

La ca­thé­drale Saint-étienne, « mé­tro­po­li­taine et pri­ma­tiale », porte les ca­rac­té­ris­tiques du go­thique nais­sant : ses grandes ar­cades donnent ac­cès aux bas- cô­tés (ici, le col­la­té­ral nord). Les cha­pelles entre les contre­forts sont du xive siècle.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.