LE BRUN REMIS AU FIRMAMENT

Detours en France - - Détours En Actus -

Dans la ga­laxie du Roi-so­leil, Charles Le Brun fut plus qu’une star : une étoile po­laire, brillant sans va­ciller durant trois dé­cen­nies, et tout l’art du Grand Siècle tour­nant au­tour de lui. La ga­le­rie des Glaces à Ver­sailles, celle d’apol­lon au Louvre, les dé­cors de Vaux-le-vi­comte, c’est lui… Aca­dé­mique jus­qu’à l’étouf­fe­ment (et même in­ven­teur et co­di­fi­ca­teur du genre) de­puis long­temps dé­pré­cié, à juste titre pen­sez-vous ? Le Louvre-lens fait le pa­ri de nous dé­mon­trer le contraire, en 235 oeuvres, dont cer­taines ex­po­sées pour la première fois. Une ré­tros­pec­tive qui dé­passe la ca­ri­ca­ture des­po­tique du « pre­mier peintre royal », or­ga­ni­sa­teur in­fa­ti­gable, en­globe ses an­nées de jeu­nesse et sa dis­grâce fi­nale, et met en lu­mière son in­ven­ti­vi­té, son ex­pres­si­vi­té, la dé­li­ca­tesse de ses es­quisses…

Fils d’un sculp­teur de pierres tom­bales, Charles Le Brun fut un peintre ma­jeur du siècle, mais sur­tout consi­dé­ré comme ar­tiste de pro­pa­gande de Louis XIV. Charles Le Brun, le peintre du Roi So­leil, jus­qu’au 29 août au Louvre-lens. En­trée: 10€. In­fos...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.