RONIS, UN OB­JEC­TIF HU­MA­NISTE

Detours en France - - Portfolio -

Les 200 pho­tos noir et blanc ex­po­sées au Pa­villon Car­ré de Bau­douin, dans l’est pa­ri­sien, im­posent Willy Ronis (1910-2009) comme un grand chro­ni­queur de son temps, à l’égal des Dois­neau, Bou­bat et Weiss. Bel­le­ville et Mé­nil­mon­tant : le pho­to­graphe est ici chez lui, dans son « vil­lage ». D’ailleurs, en 1954, ses images ont pa­ru dans son pre­mier re­cueil in­ti­tu­lé… pré­fa­cé par Pierre Mac Or­lan (en 1999, l’ou­vrage est ré­édi­té avec un texte de Di­dier Dae­nin­ckx). En 1985, à 75 ans, l’ar­tiste fait le point. Il par­court ses abon­dantes ar­chives pour en ex­traire l’es­sen­tiel, qu’il réunit en 6 al­bums. C’est cette sé­lec­tion qui est su­per­be­ment pré­sen­tée au Car­ré. Construite de ma­nière thé­ma­tique (« Monde ou­vrier », « Au­to­por­traits », « Bel­le­ville Mé­nil­mon­tant », « Nus »…), l’ex­po­si­tion ra­conte, avec une pu­deur et une em­pa­thie qui sus­citent l’émo­tion, la vie des gens or­di­naires. Une oeuvre puis­sante et dé­li­cate, comme une fugue de Bach: nor­mal, pour ce­lui qui au­rait vou­lu être mu­si­cien.

Jack London dans les mers du Sud. Jus­qu’au 2 dé­cembre 2018. Mu­sée d’aqui­taine. 20 cours Pas­teur, 33000 Bor­deaux. En­trée : 5 €. 05 56 01 51 00. mu­seea­qui­tai­ne­bor­deaux.fr

Willy Ronis par Willy Ronis. Jus­qu’au 29 sep­tembre 2018. Pa­villon Car­ré de Bau­douin. 121 rue de Mé­nil­mon­tant, 75020 Pa­ris. En­trée libre. 01 58 53 55 40. mai­rie20.pa­ris.fr

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.