La Via Ga­ro­na

Detours en France - - À Partir De Toulouse - Du­rée: Cartes :

7 jours – 7 étapes de 20-25 km / jour En 2012, Jean-marc Sou­chon, un pas­sion­né de ran­don­née pé­destre, s’est lan­cé sur le che­min de Saint-jacques-de-com­pos­telle de­puis Aix-la­cha­pelle, en Al­le­magne. À la hau­teur de Tou­louse, il a dé­ci­dé de dé­lais­ser la tra­di­tion­nelle Via To­lo­sa­na (qui file vers Auch) pour suivre la val­lée de la IGN, 1/25000, Tou­louse-fo­rêt de Bou­conne, 2043 ET; IGN, 1/25000, Saint-ber­trand-de-com­minges 1847 OT

Ga­ronne : « Étant de Saint-gau­dens, je vou­lais pas­ser par le Com­minges. C’est alors que je suis tom­bé sur le ré­cit d’un pè­le­rin du siècle, le prêtre bo­lo­gnais Do­me­ni­co Laf­fi, qui dé­crit pré­ci­sé­ment ce pé­riple. Je me suis do­cu­men­té et j’ai dé­cou­vert que l’ac­tuel sen­tier de la Via Ga­ro­na a été em­prun­té par les pè­le­rins de

Com­pos­telle de­puis le siècle jus­qu’à la Ré­vo­lu­tion. Et par chance, c’est un bel iti­né­raire, très sauvage, le seul che­min de Saint-jacques où l’on fait face aux Py­ré­nées. » Quit­tons donc la ba­si­lique Saint­ser­nin de Tou­louse, notre point de dé­part. La plus grande église ro­mane conser­vée en Eu­rope dresse son haut

Çà et là sur­git un clo­cher : ce­lui de Car­bonne an­nonce le dé­noue­ment de notre étape.

Sur­plom­bant la Ga­ronne, l’église de Saint-laurent, à Car­bonne, nous fait ré­vi­ser l’his­toire: elle a été re­bâ­tie sur les cendres de l’an­cien édi­fice brû­lé par les hordes du Prince Noir (1355).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.