CLAUDE DELLEY

LE MAÎTRE DES EAUX

Detours en France - - Escapade En Suisse -

Pê­cheur pro­fes­sion­nel du lac de Neu­châ­tel, Claude Delley nous a conviés à une sor­tie sur cette vé­ri­table « mer in­té­rieure ». « Soyez là à 5 heures du ma­tin pré­cises: une mi­nute plus tard, et je se­rai dé­jà sur les eaux, ques­tion de ti­ming, nous aver­tit-il au té­lé­phone, avant de pré­ci­ser: vous re­con­naî­trez mon ba­teau Zou­zou, c’est le plus grand. » Ren­dez-vous au port de Por­tal­ban, rive sud du lac de Neu­châ­tel. Ce grand gaillard à l’es­prit jo­vial, pro­fes­sion­nel de­puis ses 18 ans, part chaque jour le­ver ses longs fi­lets, en dé­ployer d’autres, à bord d’un ba­teau… de pêche en mer. À 56 ans, il est ici plus que ja­mais dans son élé­ment.

For­mé par son grand-père, puis son père, Claude Delley connaît le lac, long de 40 km, pro­fond de plus 150 m par en­droits, comme sa poche. Si les goé­lands qui suivent son ba­teau ne l’em­bêtent pas, il râle tou­te­fois contre les cor­mo­rans – pro­té­gés: « une es­pèce vi­cieuse qui re­père nos flot­teurs : ils sont ca­pables de plon­ger à 40 m sous l’eau pour at­tra­per le pois­son dans nos fi­lets…! » Par bon­heur ce ma­tin-là, la ré­colte est bonne. Au fur et me­sure de la le­vée des fi­lets sur­gissent, dans les mailles pa­lées, perches, bon­delles, bro­chets… Son fils Cy­rille, qui l’ac­com­pagne, en pro­fite dé­jà pour vi­der les pois­sons. « On ne sait ja­mais quelle se­ra la pêche du jour et on ne gagne pas for­cé­ment bien notre vie, mais c’est un im­mense mo­ment de li­ber­té que de vo­guer sur le lac à l’au­rore, d’aper­ce­voir les lu­mières de Neu­châ­tel qui s’al­lument peu à peu à l’ho­ri­zon, de voir le ciel sans cesse chan­geant au­tour des mon­tagnes... Je n’ai d’ailleurs pas pris de va­cances de­puis au moins vingt ans », s’amuse le pê­cheur. Claude Delley concocte lui-même une sa­vou­reuse bon­delle fu­mée et vend di­rec­te­ment les pro­duits de sa pêche à Por­tal­ban, mais aus­si sur le mar­ché de Neu­châ­tel.

Par­tie de pêche sur le lac avec Claude Del­lay et son fils, pê­cheurs pro­fes­sion­nels à Por­tal­ban. Quel pri­vi­lège d’être à bord du Zou­zou au pe­tit ma­tin: l’am­biance est unique et la lu­mière somp­tueuse.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.