SIÈCLES

Detours en France - - Décryptage -

LES PEINTRES SUBLIMENT LA PRO­VENCE

Au mi­tan du xixe siècle, les peintres ré­gio­naux, me­nés par Adolphe Mon­ti­cel­li, ouvrent la voie. Cap­tu­rant ses cou­leurs, Van Gogh, Cé­zanne, Si­gnac, Braque ou Du­fy font rayon­ner la Pro­vence dans le monde en­tier. Grâce à eux, les oli­ve­raies d’arles, le port de l’es­taque, Saint-tro­pez…, s’ex­posent dans les mu­sées. Le plus cé­lèbre ar­tiste du xxe siècle, Pi­cas­so, re­pose au châ­teau de Vau­ve­nargues, face à la mon­tagne Sainte-vic­toire (illus­tra­tion), su­jet fa­vo­ri de son maître Cé­zanne. GRASSE SE MET AU PAR­FUM

Au Moyen Âge, la ville de Grasse est dé­jà ré­pu­tée pour ses ac­ti­vi­tés de tan­ne­rie quand elle se spé­cia­lise dans la gan­te­rie par­fu­mée. Roses, jas­mins, oeillets, la­vandes, mi­mo­sas, plantes aro­ma­tiques…, fleurs culti­vées dans la ré­gion ou im­por­tées des co­lo­nies, ali­mentent bien­tôt l’in­dus­trie de la par­fu­me­rie, dont Grasse de­vient la ca­pi­tale sous le Se­cond Em­pire. L’at­trait de cette époque raf­fi­née pour les fra­grances sub­tiles re­jaillit sur toute la ré­gion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.