Les NMPP, un temps plus grosse « cache » d’armes de France

Diplomatie - - Sommaire -

En 1991, une par­tie d’un stock de 6000 armes dis­pa­rues pro­ve­nant de l’an­cienne so­cié­té sté­pha­noise Ma­nu­france – qui fa­bri­quait no­tam­ment fu­sils de chasse, ca­ra­bines mais aus­si armes de guerre et mu­ni­tions – est re­trou­vé dans le Cher (1). Mais dans son ou­vrage Spé­ciale Der­nière, pu­blié en 2007 (chez Cal­mann-Lé­vy), le spé­cia­liste des mé­dias Em­ma­nuel Sch­war­zen­berg ré­vèle que ces armes ont en réa­li­té été dé­cou­vertes à Saint-Ouen, dans un han­gar des Nou­velles Mes­sa­ge­ries de la presse pa­ri­sienne (NMPP).

Les NMPP, en­tre­prise char­gée de la dis­tri­bu­tion des jour­naux et de­ve­nue Press­ta­lis en 2009, sont his­to­ri­que­ment aux mains du Syn­di­cat gé­né­ral du livre et de la com­mu­ni­ca­tion CGT. Or, après plu­sieurs an­nées d’un dur conflit so­cial au sein de la SCOPD Ma­nu­france de Saint-Étienne, les ou­vriers de la co­opé­ra­tive dé­cident de ré­cu­pé­rer ce stock et de mettre en sû­re­té ce ma­té­riel stra­té­gique – en vue du « Grand Soir », se­lon cer­tains (2) ; pour mettre à l’abri leurs pro­duc­tions afin d’exi­ger le main­tien de l’en­tre­prise, se­lon d’autres (3) – au­près de leurs puis­sants ca­ma­rades du Syn­di­cat du livre. La di­rec­tion des NMPP n’ayant pas por­té plainte, l’af­faire se­ra étouf­fée et le Syn­di­cat du livre ne se­ra pas in­quié­té.

C’est ain­si que pen­dant près de dix ans, des mil­liers de fu­sils de chasse ont dis­pa­ru de la cir­cu­la­tion.

Pho­to ci-des­sus : Vente aux en­chères de2000 fu­sils de chasse dans le cadre de la li­qui­da­tion des ac­tifs de la SCOPD Ma­nu­france à Saint-Étienne, le 8 juillet 1993. Ces armes fai­saient par­tie d’un stock « mis de cô­té » pen­dant plu­sieurs an­nées par les ou­vriers de la co­opé­ra­tive ou­vrière sté­pha­noise dans un han­gar des NMPP. (© Claude Es­ser­tel/ Fonds Lyon Fi­ga­ro/Bi­blio­thèque mu­ni­ci­pale de Lyon)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.