– PORT­FO­LIO Bit­main, le cham­pion de l’in­dus­trie du bit­coin, est chi­nois

Diplomatie - - Sommaire -

Créée en 2013, par Ji­han Wu et Mi­cree Zhan, la so­cié­té Bit­main do­mine de très loin l’in­dus­trie du mi­nage de bit­coin (lire p. 80). En dé­ve­lop­pant des puces ASIC (per­met­tant de faire du mi­nage à grande échelle) plus per­for­mantes et moins consom­ma­trices d’éner­gie, l’en­tre­prise rafle ra­pi­de­ment 70 % à 80 % du mar­ché, ne lais­sant que 10 % à son prin­ci­pal concur­rent, Ca­naan. Avec un bé­né­fice net de 1,1 mil­liard de dol­lars au pre­mier tri­mestre de 2018, il joue dé­sor­mais dans la cour des très grands et pour­rait être in­tro­duit en bourse de Hong Kong dès sep­tembre 2019. Bit­main agit par ailleurs à toutes les étapes de la fi­lière : l’en­tre­prise ex­ploite deux des plus grosses fermes de mi­nage au monde et mène des études de R&D dans le sec­teur.

Dans ces condi­tions, peut-on en­core par­ler de la blo­ck­chain comme d’un sys­tème dé­cen­tra­li­sé ? Si cer­tains spé­cia­listes jugent que oui, beau­coup d’ac­teurs de la fi­lière sont très cri­tiques. Quoi qu’il en soit, le gou­ver­ne­ment chi­nois cher­chant à li­mi­ter l’ex­ploi­ta­tion des cryp­to­mon­naies – trop éner­gi­vore – sur son ter­ri­toire, c’est dans le do­maine de l’in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle que l’on pour­rait bien­tôt re­trou­ver les puces ASIC de Bit­main, qui a dé­jà en­ta­mé sa di­ver­si­fi­ca­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.