Pho­to ci-des­sus :

Diplomatie - - Points Chauds -

Le 23 avril 2018, lors de la pre­mière Marche na­tio­nale or­ga­ni­sée contre la ré­pres­sion des mo­bi­li­sa­tions des jours pré­cé­dents, des ma­ni­fes­tants ont ta­gué le mot « as­sas­sins » sur les murs du com­plexe po­li­cier Faus­ti­no Ruiz, à Ma­na­gua. La Po­lice san­di­niste, fon­dée en 1979 au dé­but de la Ré­vo­lu­tion po­pu­laire, de­vient po­lice na­tio­nale en 1992 en se dé­cou­plant de son ori­gine par­ti­sane. Alors qu’elle bé­né­fi­ciait de la confiance des ci­toyens jus­qu’en 2010, l’ins­ti­tu­tion po­li­cière est dé­sor­mais per­çue comme in­féo­dée au ré­gime et ac­cu­sée d’agir par­fois conjoin­te­ment aux groupes pa­ra­po­li­ciers dans la ré­pres­sion des pro­tes­ta­tions. (© Ju­lien Du­frier)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.