Quand le Sud ré­in­vente le monde : es­sai sur la puis­sance de la faiblesse

Diplomatie - - En Librairie… -

Ber­trand Ba­die, Pa­ris, La Dé­cou­verte, oc­tobre 2018, 250 p.

Ber­trand Ba­die, ex­pert re­con­nu en re­la­tions in­ter­na­tio­nales et pro­fes­seur des uni­ver­si­tés à l’IEP de Pa­ris (Sciences Po), montre ici com­ment le Sud re­prend la main de l’ordre in­ter­na­tio­nal et re­com­pose le sys­tème. Jus­qu’à la fin de la guerre froide, la com­pé­ti­tion entre puis­sances a fait l’his­toire. Au­jourd’hui, non seule­ment elle est mise en échec, mais la faiblesse, à l’ori­gine de la plu­part des conflits (à tra­vers celle des États, des na­tions ins­ti­tu­tion­na­li­sées, ou du lien so­cial), dé­fi­nit les en­jeux in­ter­na­tio­naux et pro­duit la plu­part des in­cer­ti­tudes qui pèsent sur l’ave­nir. Le sens de la conflic­tua­li­té mon­diale s’en trouve par­ti­cu­liè­re­ment bou­le­ver­sé. De­ve­nue com­pé­ti­tion de fai­blesses, elle n’est plus ter­ri­to­ria­li­sée, n’op­pose plus ex­clu­si­ve­ment des ar­mées et des États… Le sys­tème in­ter­na­tio­nal se trans­forme ain­si, iné­vi­ta­ble­ment, sans que les États n’en prennent la me­sure : il in­tègre de nou­veaux ac­teurs et ré­écrit l’agen­da jus­qu’à faire des ques­tions so­ciales les en­jeux ma­jeurs de notre temps (dé­mo­gra­phie, in­éga­li­tés, sé­cu­ri­té hu­maine, mi­gra­tions). Reste à in­ven­ter les re­mèdes à ces nou­velles « pa­tho­lo­gies so­ciales in­ter­na­tio­nales ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.