Avant : les dé­marches à ef­fec­tuer

Pour ceux qui comptent sur un coup de main de leurs proches, voi­ci com­ment bien s’or­ga­ni­ser et ce qu’il faut pré­voir jus­qu’au jour J. Avec une sé­lec­tion de sites web et d’ap­plis, le plus sou­vent gra­tuits, pour les y ai­der.

Dossier Familial - - SOMMAIRE -

TRIER, JE­TER, DON­NER, VENDRE

Ce qui vous en­combre au­jourd’hui se­ra pro­ba­ble­ment tout aus­si in­utile dans votre fu­tur chez-vous… Pour votre dos, comme pour votre porte-mon­naie, pas ques­tion de tout tran­spor­ter ! Dan­ny et Gil­bert, re­trai­tés al­sa­ciens, se fé­li­citent d’avoir com­men­cé le tri, douze mois avant leur dé­mé­na­ge­ment, de tout ce qu’ils avaient ac­cu­mu­lé en plus de qua­rante ans. En moyenne, quatre à six se­maines suf­fisent.

f Les nou­veaux sites et ap­plis : les ob­jets qui ont un beau po­ten­tiel peuvent être pho­to­gra­phiés et mis en vente sur l’ap­pli mo­bile Wal­la­pop. Ils se­ront pro­po­sés en prio­ri­té aux uti­li­sa­teurs si­tués le plus près de chez vous, où que vous ha­bi­tiez en France. Vous ne sou­hai­tez pas vendre ? Geev uti­lise la géo­lo­ca­li­sa­tion, mais pour don­ner, cette fois. Pas en­vie de dé­crire chaque élé­ment un par un ? La so­lu­tion de Magalie Jayat, coach ran­ge­ment en Gi­ronde, semble tout in­di­quée : s’ins­crire sur Vide-mai­sons.org. Bro­can­teurs et chi­neurs de tous bords vien­dront à vous.

BIEN GÉ­RER SES CAR­TONS

Une pe­tite for­mule de cal­cul simple, conseillée par la so­cié­té L’of­fi­ciel du dé­mé­na­ge­ment pour es­ti­mer la quan­ti­té suf­fi­sante de car­tons : (su­per­fi­cie/2) × 1,5. Soit en­vi­ron dix-neuf car­tons stan­dard (55 × 35 × 30 cm) si vous vi­vez dans 25 m2. À ajus­ter, bien sûr, au cas par cas. Ain­si, lors­qu’élo­die a quit­té son stu­dio lil­lois dans le­quel elle vi­vait de­puis près de quinze ans, elle a rem­pli qua­rante car­tons, sans comp­ter le mo­bi­lier. À condi­tion d’avoir du temps de­vant soi, l’idéal est de ré­cu­pé­rer des car­tons gra­tuits au­près des com­mer­çants et des grandes sur­faces. En­suite, pro­cé­dez avec mé­thode, pièce par pièce, ce qui sim­pli­fie­ra en­suite le dé­bal­lage. N’ou­bliez pas de scot­cher le fond des car­tons. Et ar­mez-vous de pa­tience car, en moyenne, il faut comp­ter vingt-neuf heures de tra­vail* pour faire ses car­tons !

f Les nou­veaux sites et ap­plis : les sites in­ter­net spé­cia­li­sés tels que Eco­car­ton.fr

(95,7 % d’avis fa­vo­rables sur Avis vé­ri­fiés) ou Car­tons­de­de­me­na­ge­ment.com (75 % d’avis

ex­cel­lents sur Trust­pi­lot) livrent des car­tons en un à deux jours par­tout en France. Chez Éco­car­ton, comp­tez 44,16 eu­ros le maxi­pack plus la li­vrai­son, de 7 à 15 eu­ros : quinze grands car­tons, dix pe­tits pour les livres, deux rou­leaux à bulle, quatre rou­leaux adhé­sifs, deux housses de ma­te­las. Car­tons­de­de­me­na­ge­ment.com, pour 68,37 eu­ros, vous livre soixante car­tons avec trois rou­leaux adhé­sifs. L’ap­pli gra­tuite Ho­me­box - l’in­ven­taire fa­cile, en cou­plant nu­mé­ro du car­ton et pho­tos de son conte­nu, vous ai­de­ra à re­trou­ver les ob­jets à l’ar­ri­vée.

SE CO­OR­DON­NER AVEC SES PROCHES

Un dé­mé­na­ge­ment re­quiert au moins cinq types de com­pé­tences : un ma­na­ger do­té d’un grand sens pra­tique pour or­ches­trer le rem­plis­sage du ca­mion, de gros bras pour por­ter meubles et ap­pa­reils, un conduc­teur aguer­ri pour ma­noeu­vrer un gros cube. Dans l’équipe, l’idéal est de comp­ter un ou deux bri­co­leurs émé­rites pour dé­mon­ter et re­mon­ter le mo­bi­lier, ins­tal­ler des éta­gères, une cui­sine… Sans ou­blier le ou les res­pon­sables du mé­nage pour pré­pa­rer l’ar­ri­vée d’un cô­té et ache­ver le dé­part de l’autre. Comp­tez large, les dé­fec­tions de der­nière mi­nute n’étant pas à écar­ter.

f Les nou­veaux sites et ap­plis : en té­lé­char­geant l’ap­pli Wun­der­list, vous gé­né­rez un ca­len­drier interactif des tâches à exé­cu­ter, et une alerte vous rap­pelle à vos obli­ga­tions au mo­ment vou­lu. Si vous am­bi­tion­nez de ré­gler la par­ti­tion de toute la fa­mille, op­tez plu­tôt pour Trel­lo, un ta­bleau de bord très ma­niable où cha­cun peut voir la pro­gres­sion des pré­pa­ra­tifs. Quant à l’ou­til de son­dage Doo­dle, il per­met de pro­po­ser plu­sieurs jours à son cercle élar­gi. Cha­cun dit « oui » ou « non » en ligne, et vous sa­vez ra­pi­de­ment quel jour dé­mé­na­ger pour avoir le plus de bras avec vous, sans pas­ser des heures au té­lé­phone pour se co­or­don­ner.

AVOIR TOUT LE MA­TÉ­RIEL NÉ­CES­SAIRE LE JOUR J

Puisque les bons ou­tils font les bons ou­vriers, lis­tez le ma­té­riel du par­fait pe­tit dé­mé­na­geur. Au mi­ni­mum, pré­voyez une boîte à ou­tils pour mon­ter et dé­mon­ter les meubles ; de l’en­duit pour re­bou­cher les trous dans les murs ; un né­ces­saire de net­toyage com­plet ; un diable à deux roues pour tran­spor­ter les car­tons et les ma­chines les plus lourdes, ou à trois roues si vous de­vez pas­ser quelques marches ; un ou deux cha­riots à rou­lette, pra­tiques pour dé­pla­cer meubles et car­tons ; un cut­ter ; du ru­ban adhé­sif avec dé­vi­doir pour scot­cher les ti­roirs, portes de pla­card et sa­chets de vis aux meubles ; des sacs-pou­belle ; cinq ou six sangles pour sta­bi­li­ser vos car­tons et vos meubles dans le ca­mion ; des cou­ver­tures et de la fi­celle pour pro­té­ger votre mo­bi­lier.

f Les nou­veaux sites et ap­plis : dès lors que vous louez du ma­té­riel pour plus d’une jour­née, les prix sont sen­si­ble­ment les mêmes chez De­me­na­ger­seul.com, Ki­lou­tou ou au­près des loueurs de vé­hi­cules utilitaires comme Ada (30 à 35 eu­ros le week-end). Vous trou­ve­rez moins cher (5 eu­ros par jour) en pas­sant par des par­ti­cu­liers sur Al­lo­voi­sins.com ou Bri­co­lib.net.

LOUER LE BON CA­MION

De­vez-vous louer une ca­mion­nette de 6 m3, un ca­mion de 12 m3 ou de 20 m3 ? Un ca­mion de 12 m3 cor­res­pond en moyenne au vo­lume né­ces­saire pour un lo­ge­ment de 20 à 25 m2 ; un ca­mion de 20 m3 à ce­lui d’un lo­ge­ment de moins de 50 m2. Au-de­là, il fau­dra pré­voir plu­sieurs al­lers-re­tours. En tout cas, jus­qu’à 30 m3 de ca­pa­ci­té, vous n’avez pas be­soin de per­mis poids lourd.

Faites jouer la concur­rence pour trou­ver le ca­mion ou l’uti­li­taire au meilleur prix à vos dates – at­ten­tion, nombre d’agences sont fer­mées le di­manche. Et sur­tout, ne lé­si­nez pas sur l’as­su­rance, car le moindre ac­croc peut re­ve­nir à plu­sieurs mil­liers d’eu­ros. Autre op­tion à en­vi­sa­ger : la lo­ca­tion de ca­mion avec chauf­feur (voir en­ca­dré p. 25).

f Les nou­veaux sites et ap­plis : pour ca­li­brer au plus juste le cu­bage du vé­hi­cule à louer se­lon vos be­soins, pro­fi­tez des cal­cu­la­teurs de vo­lume des sites de loueurs de vé­hi­cules, comme Car­go.rent. Au fur et à me­sure du re­cen­se­ment de votre mo­bi­lier, ils in­diquent le ga­ba­rit du ca­mion cor­res­pon­dant. Les ap­plis Quick Move et Dé­mé­na­ger­fa­cile se fondent, elles, sur les pho­tos de vos pla­cards et de votre mo­bi­lier, de la cave au gre­nier.

Toutes les bonnes vo­lon­tés sont bien­ve­nues.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.