LE STA­TUT DE FEMME EN­CEINTE N’EST PAS PRO­TEC­TEUR

Dossier Familial - - VIE PRO -

Le Code du tra­vail pro­tège les sa­la­riées du li­cen­cie­ment pen­dant leur gros­sesse et jus­qu’à dix se­maines après la fin du congé maternité. Il n’en va pas de même pen­dant la pé­riode d’es­sai : l’em­ployeur a le droit de rompre la pé­riode d’es­sai d’une femme en­ceinte ou de ne pas l’em­bau­cher à l’is­sue

de la pé­riode d’es­sai. À condi­tion que le mo­tif de la rup­ture ne soit pas la gros­sesse. Dans ce cas, il s’agi­rait d’une dis­cri­mi­na­tion. Mais il in­combe à la sa­la­riée de le prou­ver.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.